Voyages

Les Thermes de Bormio, meilleur spa d'Italie ?

Tout l’avantage de Bormio est qu’on peut y venir pour le farniente comme pour l’aventure.
Reading time 3 minutes

Salus per acquam. Tel était le mot d’ordre des anciens Romains qui fréquentaient assidument les bains thermaux afin de se détendre et de revivifier leurs corps éprouvés par la vie citadine. D’où l’acronyme de SPA ainsi qu’on les désigne aujourd’hui. C’est cette longue tradition venue de la Rome impériale que revisite avec art et élégance le complexe QC Terme de Bormio. Le clou du spectacle : les thermes du Ier siècle creusés dans une grotte au plafond voûté où s’écoule une source pluri-millénaire. L’impression soudain de se retrouver projeté dans un glorieux passé habité par des sénateurs en toges ou des centurions revenus de guerres aux confins de l’Empire. Les bains de l’archiduchesse, construits en 1825 pour le plaisir de la famille royale d’Autriche-Hongrie ne sont pas en reste avec leur sauna rustique et leur tub en plein air. Et que dire de la grotte sudatoire de San Martino, un bain turc naturel qui court le long de deux galeries forées dans la roche sur plus de 50 mètres avant de déboucher sur une autre source thermale. Tout ici est enchantement, jusqu’à l’hôtel avec ses chambres au style alpin et sa vue panoramique sur la vallée de Bormio, de la Vallecetta aux glaciers éternels de Cima Piazzi.

A quelques mètres de là, le Grand Hôtel Bagni Nuevo offre une alternative encore plus luxueuse. Son architecture Art nouveau, ses salons ornés de stucs et de fresques, sa salle de restaurant au plafond immense et aux lustres vertigineux… on se croirait ici dans un roman de Thomas Mann ou de Stefan Zweig. La plupart des 74 chambres, quant à elles, offrent des bains à remous et de la chromothérapie. De quoi se relaxer en admirant les forêts de pin et les pentes immaculées du Stelvio. Quatre parcours thermaux sont proposés aux hôtes ou aux vacanciers venus y passer la journée : le Giardini di Venere pour la régénération du corps, la Grotta di Nettuno pour se détoxifier, la route aquatique Bagni di Giove axée sur la revitalisation, et enfin le Bagni di Ercole pour une expérience relaxante. A ne pas manquer : les Vasche di Saturno, deux larges piscines communicantes aux températures différentes, avec un programme de thérapie musicale sous l’eau ! Tout l’avantage de Bormio est qu’on peut y venir pour le farniente comme pour l’aventure. Le village dispose de 115 kilomètres de pistes en hiver et d’un glacier pour le ski d’été. Sans compter les sentiers de randonnée à travers le parc national ou les voies d’alpinisme comme le fameux Gran Zebru (ou Königspitze en allemand). Impossible après cela de ne pas sentir ressuscité.

 

Grand Hotel Bagni Nuevo. 5 étoiles. A partir de 238 euros la chambre classique. 

Hotel Bagni Vacchi. 4 étoiles. A partir de 218 euros la chambre classique.

Différents forfaits à la journée disponibles pour les bains thermaux : qcterme.com/bormio

Tags

vacances

Articles associés

Recommandé pour vous