Voyages

6 destinations de rêve en Italie où poser ses valises cet été

Période post-covid oblige, les vacances des Belges n'auront pas lieu de l'autre côté de la planète cet année. Bonne nouvelle : l'Italie sera une possibilité. Voici donc 6 endroits italiens de rêve où poser ses valises cet été.
Reading time 6 minutes

Alors que la vie retrouve peu à peu son cours, les vacances d'été restent encore le point d'intérrogation en période post-Covid. En Europe, certains pays ouvriront cependant leurs frontières, à l'image de l'Italie. Voici 6 endroits à privilégier cette année pour un fabuleux été marin tourné vers la botte, de la Toscane au Latium en passant par les Pouilles, sans oublier la Sardaigne et la Sicile. 

Portoferraio

Situé sur la côte nord, la commune abrite certaines des plus belles plages de l'île d'Elbe. Etant l'un des plus anciens endroits de l'île, elle est également riche en histoire. Pour les amateurs de baignade et de bronzage, ne manquez pas la plage de Sansone nichée entre Capo Bianco et Capo Enfola, la plage de Padulella - où il n'y a généralement pas trop de monde - et la plage de Ghiaie avec ses galets blancs caractéristiques. Pour visiter la ville avant le coucher du soleil, on vous conseille les sites archéologiques romains tels que Linguella, les majestueuses colonies de Médicis comme les forteresses et le fort Falcone ou encore les musées nationaux des résidences napoléoniennes.

/

Ponza

Le poète italien Eugenio Montale lui a consacré quelques versets en l'appelant un paradis sur terre. Cela remonte à longtemps, mais Ponza reste une île merveilleuse. L'intérieur est principalement montagneux et sillonné de pistes sinueuses qui mènent à une zone volcanique. Cela vaut la peine de s'y déplacer à pied ou à vélo, surtout au crépuscule. En continuant au-delà de la marina et du centre historique, vous rencontrerez le Borgo di Santa Maria où on retrouve la marina caractéristique, tandis que l'île devient moins touristique. Dans le tronçon de l'île où Ponza s'amincit, on trouve Le Forna, la partie la plus sauvage et la plus époustouflante. Autant de plages et sentiers peu fréquentés qui méritent d'être visités.

/

Île de San Pietro

Dans la pointe sud-ouest de la Sardaigne, une île se distingue par des falaises hautes et dentelées, qui se dégradent vers la mer cristalline et où s'ouvrent des criques enchanteresses. Au nord de l'île, s'ouvre le panorama romantique de Cala Vinagra avec ses rochers qui plongent dans la Méditerranée; au nord-ouest, un fjord profond tombe dans les rochers jusqu'à la plage enchanteresse de Cala Fico. Plus à l'ouest se dresse Capo Sandalo, dominé par le phare le plus à l'ouest d'Italie; au sud, les deux piles du Colonna et la splendide crique de La Conca. Carloforte est le seul centre habité : une ville à la culture mêlée aux influences liguriennes dont les habitants sont les descendants des anciens pêcheurs de corail de Pegli, exilés de l'île de Tabarka.

/

Polignano a mare

Polignano se trouve sur un promontoire rocheux à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale des Pouilles. La ville s'élève abruptement au-dessus de la mer, surplombant le bord d'une falaise pointue, haute de 25 mètres et découpée par une succession interminable de grottes. Parmi elles se distingue, pour sa beauté surréaliste, la grotte Palazzese, dont la mer en face a reçu le prestigieux drapeau bleu de l'Union Euroepa. Les maisons du centre historique, traversées par un enchevêtrement de rues étroites, s'étendent sur la mer avec des terrasses et des vues pittoresques en surplomb. Si vous voulez éviter la plage bondée de Cala Porto, vous pouvez opter pour la plage de sable de Porto Contessa avec sa mer limpide, ou pour la romantique Cala Paura, près d'un port de pêche aux portes de Polignano, avec ses pierres blanches et lisses.

/

Filicudi

Cette petite île éolienne était autrefois appelée Phénicodes pour le grand nombre de palmiers nains présents, encore aujourd'hui. Caractérisé par des pentes abruptes et des côtes rocheuses, le volcanique Filicudi est formé par un groupe de cratères dont le plus haut point s'appelle Fossa delle Felci et possède deux quais, Filicudi Porto et Pecorini Mare. Le premier des deux est dominé par Capo Graziano, une forteresse naturelle où les restes d'un village préhistorique sont visibles. La zone d'excavation est clôturée, donc pour la visiter, il faut s'adresser à un gardien. Sur les plages de Filicudi, il n'y a pas de sable, seulement des cailloux; du côté de la mer, il faut s'arrêter à la Grotta del Bue Marino, ainsi appelée parce que - semble-t-il - un phoque moine rare y a trouvé refuge. Non loin de la mer se dresse le monumental rocher de Canna. Filicudi, une île qui malgré sa volonté de ne pas être exclusive, est aujourd'hui une destination résolument glamour et chic.

/

Favignana

La réserve marine des îles Egades offre à ses visiteurs des paysages marins et terrestres d'une beauté extraordinaire qui se mélangent harmonieusement avec des restes historiques et archéologiques. Favignana est la plus grande île de l'archipel et a jadis fondé son économie sur les carrières de tuf et sur les produits liés à la pêche au thon, dont l'abattage n'est désormais pratiqué que sporadiquement mais persiste néanmoins. Avec son paysage varié et diversifié, dans le périmètre de sa côte en forme de papillon, l'île alterne étendues rocheuses et sablonneuses - comme la plage de Lido Burrone. À Cala Rossa, Cala Azzurra et Bue Marino, de grandes falaises de tuf sculptées en une multitude de blocs touchent le bleu turquoise de la mer, offrant de splendides contrastes de couleurs. Le sommet du mont Santa Caterina est également un point privilégié pour se perdre dans le bleu de la Mare Nostrum.

/

Tags

vacances

Articles associés

Recommandé pour vous