Mode

Raf Simons : retour sur 25 ans d'une carrière exceptionnelle

De ses débuts aux côtés de Walter Van Beirendonck à son nouveau poste de co-directeur artistique de Prada avec Miuccia, focus sur les étapes qui ont marqué la carrière du designer belge.
Reading time 5 minutes

En 1968, Raf Simons naît à Neerpelt, un petit village rural du nord de la Belgique. Fils d'un militaire et d'une femme au foyer, il est encore très jeune lorsqu'il se montre déjà passionné de musique punk et électronique, collectionnant des disques de groupes tels que Joy Division et Kraftwerk. S'il sera diplômé en design industriel et mobilier à Genk, c'est finalement vers la mode expérimentale d'Anvers qu'il se tournera, celle du légendaire gorupe des Six d'Anvers composé d'Ann Demeulemeester, Walter Van Beirendonck, et d'autres designers belges tels que Dries van Noten et Martin Margiela.

Au cours de ses études, il a commencé sa carrière en tant que bras droit dans l'atelier Van Beirendonck à Anvers. La rencontre avec Linda Loppa, alors directrice du département mode de l'Académie royale d'Anvers, pousse le jeune Raf à abandonner l'idée de devenir designer de meubles et se consacre plutôt à la mode, créant sa marque éponyme. Plus jeune, Raf Simons était obsédé par les vêtements formels pour hommes et les codes esthétiques qui faisaient un clin d'œil aux sous-cultures juvéniles des années 90. Ses recherches sont en fait très influencées par le contexte culturel intime du designer, capable de le traduire de manière cristalline pour créer une approche nouvelle et jamais vue auparavant. Sa première collection, apparue à l'automne-hiver 1997, dévoilée à l'Impasse de Mont-Louis à Paris, est empreinte du style punk, d'une touche d'architecture Bauhaus et de l'esthétique allemande radicale empruntée au look Kraftwerk. Cette collection a été construit sur le modèle d'une silhouette étroite et linéaire avec des matériaux classiques faisant référence aux uniformes des étudiants anglais.

En 1999, après la présentation de la collection "Kinetic Youth", Raf Simons quitte la scène mode pendant un an. Au début des années 2000, il signe une collaboration avec le producteur belge CIG et revient avec ses collections pour hommes, aux accents purement jeunes et adolescents. Des vêtements streetwear subversifs et rebelles aux allures de bombes fumigènes, filets et kefieh utilisés comme cagoules, au choix de modèles rigoureusement sélectionnés pour le street casting, son approche prouve un retour aux origines, avec des coupes révolutionnaires et radicales. Les modèles choisis ont également été photographiés par David Sims avec qui il a réalisé une véritable collaboration pour la publication photographique intitulée "Héros isolés".

Par la suite, il conçoit une garde-robe plus propre, les canons stylistiques sont devenus plus minimaux et nettoyés de l'excès de la rue. Il organise alors simultanément deux expositions : "Le quatrième sexe" au Pitti Immagine à Florence avec Francesco Bonami et "Guidé par les héros de Hasselt" en Belgique. En 2005, il publie le célèbre livre "Raf Simons Redux" dans lequel il célèbre ses 10 ans de sa carrière et la même année, il a été appelé à rejoindre la direction créative de Jil Sander. Il y reste jusqu'en 2012, proposant une esthétique austère et essentielle qui épouse parfaitement l'ADN de la marque.

Puis, il arrive chez Dior où il prend la place de John Galliano pour la direction des collections femme. Il réinterprète les éléments distinctifs de la marque fondée par Christian Dior, y compris la ligne A, la ligne H et la veste de Bar. A la direction de la marque française, Raf Simons il n'oublie pas son parcours culturel et décide d'inviter l'artiste contemporain Sterling Ruby pour la collection iconique Couture automne-hiver 2012 qui est racontée dans le documentaire sorti en 2014, Dior et moi.

Après ses adieux au sein de la maison de couture française, il devient directeur de la création de Calvin Klein jusqu'en 2018, dont le style de refonte devient intentanément culte parmi les modeuses du monde entier. Il crée en même temps des collaborations avec d'autres marques comme Fred Perry, Eastpak, Asics et Adidas. Le designer belge se concentre alors sur sa collection pour hommes avant de rejoindre l'équipe Prada avec laquelle il commence à collaborer en tant que co-directeur créatif aux côtés de Miuccia Prada en férvrier 2020. Leur collection printemps-été 2021 sera la première collection à être présentée lors de la Fashion Week de Milan en septembre.

/

Articles associés

Recommandé pour vous