Voyages

Le Domaine de Primard : l'ancienne demeure de Catherine Deneuve devenue un hôtel de luxe

A 70 kilomètres de Paris, entre Anet et Giverny, le Domaine de Primard vient d’ouvrir ses portes. Bienvenue dans l’ancienne demeure campagnarde de Catherine Deneuve, devenue un magnifique hôtel de luxe.
Reading time 7 minutes
© Benoît Linéro

La pandémie et ses confinements successifs ont engendré chez les citadins une irrésistible envie de fuir la ville. Définitivement pour certains… ou plus temporairement pour les autres. En manque d’espaces verts et de grand air, ces derniers optent de plus en plus pour des petits week-ends à la campagne. Et les offres de choix ne sont pas si nombreuses. Surtout si l’on a défini les quelques critères indispensables à un séjour réussi : proximité, dépaysement, raffinement, service efficace…

Ca tombe bien, une nouvelle adresse qui répond à tous ces arguments (et à beaucoup d’autres), vient tout juste d’ouvrir à moins d’une heure de la capitale française par le train au départ de la gare Saint-Lazare. Entre Anet et Giverny, le Domaine de Primard est le nouveau petit bijou conçu par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher. On a découvert ce duo de jeunes entrepreneurs pleins d’imagination il y a sept ans lorsqu’il ont débarqué dans le petit monde de l’hôtellerie de charme avec une bastide à nulle autre pareille, Le Domaine de Fontenille, à Lauris en Luberon. Suivront Les Bords de Mer à Marseille, deux mignonnes Fincas à Minorque, un surf resort, Les Hortensias du Lac à Hossegor et, la semaine dernière, (juste après l’ouverture de Primard), 70 Hectares et l’Océan, un domaine entre plage et golf à Seignosse…

A l’Ouest du nouveau

Le Domaine de Primard est posé au cœur d’un vaste parc d’une quarantaine d’hectares au bord de l’Eure et parcouru de petits canaux nichés sous la voûte des arbres. Erigée au 18ème siècle pour le marquis de Dampierre, l’ancienne résidence de campagne de Catherine Deneuve a été considérablement transformée par l’équipe de Fontenille… et agrandie. Car si le Château, la bâtisse principale aux faux airs de Moulinsart, accueille 14 chambres avec vue sur l’Eure et le parc, deux dépendances ont été transformées en hébergement. On trouve ainsi 17 belles et vastes chambres dans la Maison du Lac qui était autrefois un garage et 6 autres dans la Maison du Verger. Cette longère du 17ème siècle qui tenait à peine debout a été entièrement réhabilitée et le rez-de-chaussée est occupé par deux restaurants, le Bistrot Octave et Eglantine, la table gastronomique où officie Eric Fréchon. Le chef triplement étoilé du Bristol supervise d’ailleurs toute l’offre gastronomique du Domaine, secondé par le chef exécutif des lieux, Yann Meinsel qui fait merveille notamment à la table d’hôtes du Château… Les deux puisent avec délectation dans les productions du potager du domaine.

Art et artisanat

Primard abrite dans le Barn, le premier Spa ouvert par Suzanne Kaufmann en France. Cette élégante construction en bois est dotée de trois chambres avec accès direct au centre de soins qui propose des massages et soins du visage à base d’huile de plantes et de substances pures non transformées. Le top du bio en matière de cosmétiques.

Côté décoration, on retrouve les goûts manifestés ailleurs par les deux propriétaires : teintes pastel apaisantes dans les chambres et suites, bleu soutenu dans l’ancienne cuisine de la maison sur l’Eure qui peut se transformer en table d’hôtes pour six convives maximum, lesquels ont le plaisir de voir le chef préparer les plats sur le fourneau La Cornue. Séjourner à Primard, c’est prendre le temps de vivre, d’apprécier pleinement chacun des détails de décoration qui sont la marque de l’esprit Fontenille : un plafond transformé en champ de blé fleuri, un mur parcouru d’escargots, un autre où s’accrochent d’amusants champignons… Guillaume Foucher qui a été le propriétaire de deux galeries de photos particulièrement prisées à Paris et Bruxelles, a parsemé le Château et les autres bâtiments, de photos d’artistes contemporains qui voisinent avec des dessins d’Ethan Murrow et des œuvres de jeunes artistes naturalistes comme Valentine Plessy et Thibault Dapoigny.

Les créateurs de Primard se sont également adjoints la complicité de quelques belles maisons françaises : Pierre Frey pour les tissus, les faïenceries de Gien et Charolles, la Maison Sarah Lavoine, Tectona pour le mobilier outdoor, Sylvie Coquet, Elisabeth Monroy et Isabelle Poupinel pour les arts de la table…

Partie de campagne

Au programme de vos journées campagnardes, une balade à vélo à travers les splendides jardins dessinés par Jacques Witz, un petit tour en barque au fil de l’Eure, une initiation à la pêche avec les enfants, quelques moments de farniente au bord de la piscine, un parcours sur le golf Parc Robert Hersant à 5 minutes en voiture, un verre au bord de l’eau sur un ponton de bois ou un massage relaxant au Spa Suzanne Kaufmann… Comme dans la plupart des domaines de Fontenille, les animaux sont ici les bienvenus. Ils n’y manquent pas d’espace. Les enfants adoreront aller saluer les ânes, les chevaux, les petits moutons d’Ouessant aux cornes recourbées… Au hasard de vos promenades au fil des allées ombragées, vous ne manquerez pas de croiser un homme discret abrité sous son chapeau de paille. C’est Gérard le jardinier historique de Primard. Depuis près de quinze ans, il règne en maître sur les milliers de rosiers, les kilomètres de buis et, désormais, sur le potager conduit en permaculture. Si vous l’interrogez, il vous racontera quelques anecdotes sur ce fabuleux domaine qui est en train de devenir l’adresse chic et charme des Parisiens… et des autres.

 

Primard, 1 route de Bueil 28260 Guainville
www.lesdomainesdefontenille.com

Tags

vacances

Articles associés

Recommandé pour vous