Voyages

La Villa Saint-Ange : the place to be à Aix-en-Provence

Tombé amoureux d’une propriété du XVIIIe en ruines, à quelques minutes du Cours Mirabeau, Jean-Brice Garella a imaginé un hôtel cinq étoiles hors norme célébrant le XVIIIè siècle et le style Empire… La nouvelle adresse chic et charme d’Aix-en-Provence.
Reading time 3 minutes

Inaugurée l’été 2019 après cinq ans de travaux la Villa Saint Ange, nichée au cœur d’un parc, est le résultat du rêve un peu fou de Jean-Brice Garella. Déjà propriétaire à Aix-en-Provence d’un charmant hôtel, les Quatre Dauphins, il rêvait d’ouvrir un lieu d’exception dédié à l'art de vivre à la française. C’est désormais chose faite ! Sous la houlette de l’architecte Henri Paret, des Bâtiments de France et de 37 entreprises, la moitié étant labellisées Patrimoine Vivant (doreurs, ébénistes, zingueurs, tapissiers...) la bâtisse abandonnée s’est muée en un domaine conjuguant les charmes d’une maison de famille et le raffinement d’un cinq étoiles. Les cinq bastides le composant comprennent 34 chambres et suites, un spa, un restaurant, une salle de fitnesss. Jean-Baptiste Garella, infatigable et perfectionniste a sillonné brocantes et salles des ventes pour dénicher un mobilier évoquant irrésistiblement une élégante maison de famille : pari tenu… Qui pourrait imaginer que les tableaux d’enfants ponctuant l’escalier de la nouvelle bastide tout comme les bougeoirs, pendules, miroirs en bois doré, commodes, lustres, baromètres... ne sont là que depuis quelques mois ! La prestigieuse manufacture Zuber signe les papiers peints : des paysages de contrées exotiques que l’on retrouve dans les chambres, sur les paravents et dans le salon Malmaison habillé d’un foisonnant décor panoramique. Quant aux salles de bain, leurs sols en carreaux de ciment évoquent les hôtels particuliers provençaux du XVIIIè siècle. La suite n°12 recueille tous nos suffrages avec ses paravents, son grand balcon idéal pour un petit déjeuner avec vue et sa salle de bains munie de deux douches à l’italienne se faisant face !

L’ancienne bastide s’est dotée d’une extension : telle un jardin d’hiver, coiffée d’un toit en zinc bombé, au look Napoléon III, elle abrite le restaurant baigné de lumière. L’élégance à la française y est célébrée : couverts Christofle, nappes blanches, verres en cristal… Au piano, la cheffe Nadège Serret met en avant comme il se doit une carte résolument locavore.

Autre atout majeur, le parc. Planté d’essences méditerranéennes, il affiche lavande, thym, romarin, oliviers, figuiers, un délicieux fouillis piqué de fontaines et bassins… En contrebas une superbe piscine-miroir de 29 m de long et sa plage appellent au farniente. En quelques mois la Villa Saint-Ange peut se targuer d’être devenue "the place to be" à Aix-en-Provence.

 

 

7, Traverse St Pierre, 13100 Aix-en-Provence
Tél. : + 33 (0)4 42 95 10 10
www.villasaintange.com

/

Tags

vacances

Articles associés

Recommandé pour vous