Mode

Qui est Gabriela Hearst, la nouvelle directrice artistique de Chloé ?

Après le départ de Natacha Ramsay-Levi, la maison Chloé a trouvé sa nouvelle directrice artistique. Elle s’appelle Gabriela Hearst, elle déborde d’énergie créative et a un sens exquis de la qualité et de l’artisanat.
Reading time 3 minutes
© Chloé

C'est officiel : la créatrice uruguayenne Gabriela Hearst est la nouvelle directrice artistique de la maison Chloé. Elle succède à Natacha Ramsay-Levi, qui a officié à ce poste pendant trois ans. Riccardo Bellini, directeur général de la maison, se réjouit de cette nouvelle : "Sa vision puissante d’une mode plus responsable incarne véritablement les valeurs et le sens de l’engagement des femmes Chloé d’aujourd’hui. Gabriela est une femme avant-gardiste et son leadership créatif sera une force positive pour faire évoluer et étendre la vision originale de notre fondatrice, féminine, significative et puissante". Tels sont les mots du directeur général au propos de Gabriela Hearst, la première femme styliste ayant un héritage multiculturel à la fois en Uruguay et aux États-Unis, à prendre la direction d’une maison de couture parisienne.

Un héritage multiculturel

Née en Uruguay, Gabriela Hearst a honoré l’héritage de sa famille, en fondant en 2015 son label éponyme – dont elle restera également à la tête – après avoir repris le ranch de son père. Ayant pour objectif de créer des produits réalisés avec le plus grand soin et détail, elle a préféré favoriser un processus de création plus lent, où la tradition est plus importante que la tendance. Voulant toujours favoriser des collections solides et modernes, sans pour autant compromettre son éthiques et ses valeurs principales, elle promeut ce qu’elle appelle "le luxe avec conscience", "le luxe honnête". Avec ses créations élégantes, qui placent au centre de la démarche l’écoresponsabilité et le savoir-faire, la créatrice a déjà conquis le cœur de plusieurs grandes personnalirés, notamment Jill Biden.

Depuis 2018, Gabriela Hearst conitnue ainsi de gravir les échelons. En passant de membre au conseil d’administration de Save the Children, ONGI défendant les droits de l’enfance, en gagnant le prix pour la mode féminine à l’édition 2016-2017 de l’International Woolmark Prize, ou encore en remportant, en 2020, le prix de la styliste américaine de l’année lors des Fashion Awards du CFDA. Une créatrice américano-uruguayenne prometteuse, dont la première collection sera présentée en mars 2021.

Articles associés

Recommandé pour vous