Mode

Pourquoi Stéphanie D'heygere est la créatrice de bijoux belge la plus en vue du moment ?

La créatrice d'accessoires belge Stéphanie D'heygere et ses créations ancrées dans la réalité brute d’un présent sans filtre.
Reading time 5 minutes
© Arnaud Lajeunie

Oostdunkerque, un jour d'été bleu-gris dont seule la Côte belge a le secret. Un couple laisse son amour estival courir librement  dans les dunes. Deux adolescents sur la plage. Il porte à l'oreille un solitaire, l'alliance qu'il ne mettra jamais au doigt de son amoureuse. Elle brille avec des perles : pas les bijoux fins que sa grand-mère porte autour du cou, mais une jolie variante insolente, composée de larges boules de sable. Le surréalisme dans un cadre hyperréaliste. Ici, pas de plages immaculées ni d'idéaux de beauté inaccessibles, mais des accessoires ingénieusement détournés dans le rôle principal de la campagne printemps-été 2020 de D'heygere. Le décor est planté.

1584545611229444 d heygere ss20 8  arnaud lajeunie
© Arnaud Lajeunie

C’est qui cette fille ?

Originaire de Courtrai, la créatrice d'accessoires Stéphanie D’heygere s'est fait un nom hors de nos frontières grâce à ses twists ludiques autour de la fonctionnalité. Sous la devise "Accessoirisez vos accessoires", elle choisit des objets du quotidien – un stylo à bille, un peigne, voire un chausse-pied – et les transforme en bijoux, sacs et chapeaux artistiques. Sa réinterprétation de la cigarette – "Je fume malheureusement" – mène forcément au carnet Moleskine dont elle ne se sépare jamais. Ses collections se lisent comme une autobiographie et donnent à voir les habitudes quotidiennes de la créatrice. Mais elles invitent également au dialogue: "J’adore voir comment les clientes complètent mes créations. Elles glissent une fleur, une cigarette ou un billet de banque dans leurs boucles d'oreilles, ou les portent comme pendentifs. Il y a toujours quelque chose au-delà du simple esthétisme. Je vis dans une grande ville et j’observe énormément autour de moi: ce que portent les gens dans le métro, leurs gestes et leurs habitudes. J'essaie de ne pas créer un monde de rêve naïf, ni un idéal de beauté. Ce que je fais est minimal, un peu froid même, mais s’ancre vraiment dans le présent."

1584545633108895 portrait stephanie dheygere  ecoutecherie 1
Stéphanie D'heygere © ecoutecherie

Parcours

Stéphanie D'heygere a fait ses armes dans les studios de Martin Margiela, où elle a développé sa passion pour la fonctionnalité et l'assemblage, avant de passer chez Dior comme créatrice de bijoux senior. En 2018, elle lance sa propre marque et remporte dans la foulée le prestigieux Prix Accessoires de l’ANDAM. Elle fait partie de la nouvelle garde des designers belges qui ont placé notre pays sur la carte en tant que franc-tireur esthétique. L'héritage est celui des Six d'Anvers, mais en l'an 2020, la ville portuaire n’a plus l’exclusivité en matière de mode belge. Stéphanie D'heygere fait un détour par notre côte grise, plus précisément par Oostdunkerque, théâtre de sa dernière campagne et des vacances insouciantes des ados. "Manger une glace, faire un tour en cuistax, fabriquer des fleurs en papier et aller à Meli Park : des choses simples et authentiques. Nous avons approché des étrangers sur la digue pour les photographier dans leur maillot de bain. Leur style faisait écho à celui de mes accessoires. Certains n’étaient pas à l’aise, mais c'est ce qui m’a plu. Les mannequins professionnels savent parfaitement comment prendre la pose, mais il me semble que de cette façon, on perd vite quelque chose."

1584545687974031 d heygere ss20 4  arnaud lajeunie
© Arnaud Lajeunie

Vague à l’âme

Dans la nouvelle collection, ce quelque chose est bien présent : des adolescents qui s'embrassent à pleine bouche sur la plage rappellent nos doux souvenirs de jeunesse, tout en dénonçant l'institution du mariage. Sur une autre photo, une jeune fille laisse sa main glisser sur son ventre de manière suggestive, une bague en argent ornée d’un cendrier amovible au doigt. Une image qui donne lieu à de nombreuses interprétations, mais pour la créatrice, il s’agit d’un cri de détresse face à la pollution alarmante causée par les mégots de cigarettes dans le monde entier. De toute évidence, Stéphanie D'heygere insuffle un peu de son âme dans cette campagne. Mais pas que. Elle y met aussi du cœur, comme en témoigne la B.O. : un remix d'une lettre enflammée qu'un amour de vacances suédois lui a écrite autrefois. "Ce n'était pas plus qu'un flirt, mais pour moi, c’était le match parfait parce qu'il parlait de vrais sentiments." Une histoire éphémère, contrairement à celle de Stéphanie D'heygere qui nous réserve encore de nombreuses surprises espiègles.

Articles associés

Recommandé pour vous