Mode

Naomi Campbell, Linda Evangelista... Zoom sur 4 supermodels qui ont marqué les années 90

Naomi Campbell, Linda Evangelista, Mark Vanderloo et Marcus Schenkenberg. A eux quatre, ils régnaient sur les podiums des plus grandes maisons. Retour sur le parcours de ces icônes ayant marqué les années 90.
Reading time 5 minutes

Linda Evangelista

Fille d'immigrants italiens, Linda Evangelista a grandi au Canada, avec le rêve de devenir mannequin. Elle se fait remarquer tout de suite après avoir participé adolescente à "Miss Niagara", mais ce sont les années 90 qui lui porteront chance. Muse de Gianni Versace et Steven Meisel, avec Naomi Campbell et Christy Turlington, Linda fait partie du trio de mannequins acclamés du monde entier, appelé "The Trinity". Son regard magnétique et sa foulée indubitable conquièrent les podiums de nombreuses maisons de mode telles que Chanel, Calvin Klein, Valentino, Dolce & Gabbana, Dior, YSL.

De part ses origines italiennes, le mannequin est devenu la porte-parole du Made in Italy dans le monde, attribuant une grande partie du mérite à Milan pour avoir fait de la mode un phénomène mondial et se sentant reconnaissante aux Italiens tels que Gianni Versace et Dolce & Gabbana d'avoir signé le succès des tops italiens.

 

Naomi Campbell

La "Vénus noire", âgée de cinquante ans seulement, n'a plus besoin d'être présentée. Née dans la banlieue de Londres, elle n'a jamais su qui était son père biologique. Malgré cela, dans sa vie et sa carrière, il a rencontré deux figures masculines dans lesquelles elle a vu un "père moral": Nelson Mandela, que Naomi a soutenu dans son effort caritatif en Afrique, et le designer Azzedine Alaïa, qu'elle surnommait "papa". Dès l'âge de seize ans, elle s'installe à New York pour devenir mannequin et après quelques premières difficultés, sa carrière décolle. Elle sera l'égérie de Gianni Versace, mais aussi de Valentino, Steven Meisel et Peter Lindbergh. Naomi a eu une vie intense, un demi-siècle de moments mémorables et d'autres dans l'ombre. Mais ce dont tout le monde se souviendra, c'est lorsqu'en 2007, après avoir été condamnée à la suite d'une plainte, elle a exécuté son travail d'intérêt général... en total look Dolce & Gabbana.

 

Mark Vanderloo

D'origine néerlandaise, Mark Vanderloo étudiait à l'Université d'Amsterdam lorsqu'il a été découvert. Après avoir quitté l'école et déménagé à New York, il s'est laissé submerger par le système de la mode, devenant l'un des mannequins les plus célèbres des années 90. Connu dans le monde entier comme le visage d'Hugo Boss, Vanderloo a posé pour de nombreuses campagnes publicitaires, dont Calvin Klein et DKNY Men. Son visage et son physique teutonique ont inspiré le personnage du Commandant Shepard dans un célèbre jeu vidéo et celui du personnage de Derek Zoolander pour le film Zoolander. Avec quelques rides en plus, mais toujours le même charme, Vanderloo continue aujourd'hui de poser comme mannequin. Dernièrement, il a défilé pour Dior Homme et Etro.

 

Marcus Schenkenberg

Il a été découvert par le photographe américain Bill King à Venice Beach, en Californie, alors qu'il faisait du roller. Marcus Schenkenberg, d'origine suédoise, fait depuis partie de l'Olympe de la mode et devient le premier top model masculin des années 90. Visage masculin de Versace et Calvin Klein, il a marché sur les podiums de Giorgio Armani et d'autres designers importants. Schenkenberg, cependant, n'est pas resté strictement lié au monde de la mode, apparaissant dans certains films et devenant un chouchou du petit écran. Il a également écrit un livre "Marcus Schenkenberg: New Rules" sur sa vie de mannequin et le personnage de Smith Jerrod dans Sex and the City serait inspiré de lui, la photo qui rend Smith célèbre est la reproduction d'une campagne dans laquelle le protagoniste était nulle autre que Markus.

Articles associés

Recommandé pour vous