Mode

Mode vintage : 5 raisons d’acheter ses vêtements en seconde main

Alors que la sphère mode se conscientise de plus en plus sur la pollution qu’elle produit et son effet néfaste sur la planète, le géant de la vente de seconde main de luxe en ligne Vestiaire Collective en collaboration avec le cabinet BCG publie ce mardi 15 octobre une étude faite sur ses acheteurs et vendeurs quant à leur motivation à acheter et vendre en seconde main. Accessibilité, investissement, durabilité ou originalité… Zoom sur les pièces les plus demandées et celles à vendre sans plus attendre.
Reading time 3 minutes
© Vestiaire Collective

Dans une étude réalisée en collaboration avec le cabinet BCG, la plateforme de vente de seconde main de luxe Vestiaire Collective révèle les 5 raisons principales poussant ses acheteurs et vendeurs à investir le marché de la mode d’occasion. Résultat ? Les participants recherchent avant tout l’accessibilité, comprenez le fait de payer ses vêtements à un prix réduit et de faire de bonnes affaires. Puis, vient le fait d’acheter ses vêtements aujourd’hui, pour mieux revendre demain. Dans un principe de mode circulaire, les sondés cherchent également à concevoir la mode comme un investissement. 44% des personnes assurent ainsi se permettre de dépenser plus pour l’achat d’article de luxe grâce au marché d’occasion. Troisième raison : la variété. Tant en matière de tailles que de modèles uniques, plus de 2/3 de personnes interrogées assurent qu'elle était un facteur primordial pour leurs achats de seconde main. Aussi, 83% d’entre eux préfèrent le shopping de seconde main parce qu’elles trouvent un grand choix de pièces et de marques plébiscitées. Autre raison d’investir le marché de la mode en seconde main : il est possible de trouver des pièces uniques ou en édition limitées, disparues des magasins depuis longtemps. Ainsi, 73% affirment trouver des pièces pointues pour upgrader leur style tandis que 62% recherchent des articles épuisés/éditions limitées. Enfin, la durabilité des pièces représente un facteur capital. Le respect de l’environnement reste donc la principale motivation des consommateurs en matière d’achats éthiques.

Bonne nouvelle : pour celles et ceux qui seraient désireux de passer à la mode en seconde main, Vestiaire Collective a mis en lumière les articles dans lesquels il valait mieux investir aujourd’hui pour mieux revendre plus tard. Résultat ? L’iconique sac Saddle récemment rééditée par Maria Grazia Chiuri chez Dior arrive en tête de liste, suivi par les créations Céline avant que Hedi Slimane n’en soit le directeur artistique, mais aussi des piecès vintage ultra exclusives comme les créations prêt-à-porter de Jean-Paul Gaultier, ligne que le créateur français à supprimé en 2014, les fameuses sneakers tout terrain Triple S de Balenciaga dont la popularité ne faiblit pas, ou encore les articles issus de collaboraitons en édition limitées comme celle entre Rimowa et Supreme ou entre Evian et Off-White.

1571303125758477 pics fr
© Vestiaire Collective

Articles associés

Recommandé pour vous