Mode

Kristen Stewart, égérie chérie de Chanel

La vampirette adulée et engagée a fait du chemin depuis "Twilight". Elle est partout, notamment au premier et unique rang du défilé Métiers d’art de Chanel au Château de Chenonceau.
Reading time 5 minutes
© Juergen Teller

Visage de la campagne photographiée par Juergen Teller, la première actrice américaine à avoir été récompensée aux César incarnera bientôt Lady Di dans un biopic actuellement en tournage. Et même lorsqu’elle accepte un rôle dans un film de Noël (Happiest Season), elle y distille un message inclusif.

D’un château à l’autre

Bientôt, Kristen Stewart prêtera donc ses traits aux expressions hiératiques de Diana, dans Spencer. Un fil – de tweed – relie les deux icônes, puisque plusieurs tenues seront signées Chanel, silhouettes entrées dans la pop culture depuis qu’elles ont été adoptées par la princesse de Galles. Dans les premières images du film révélées pour teaser le désir des fans de péripéties monarchiques – Oprah n’a pas le monopole de l’émotion princière –, on a déjà pu découvrir Kristen Stewart arborant un manteau rouge intense issu de la collection Chanel Prêt-à-porter automne-hiver 1988-89. Ambassadrice de la maison depuis 2013, l’actrice avait été choisie par Karl Lagerfeld pour représenter à l’écran Gabrielle Chanel dans le court métrage Once and Forever, projeté à Rome lors de la présentation de la collection des Métiers d’art 2015-16. Cette saison, c’est sans public mais avec un glamour égal, que Kristen a pu assister, seule, au show des Métiers d’art à l’occasion d’un défilé aux conditions historiques de distanciation physique. L’ambassadrice de Chanel portait pour l’occasion un pantalon en velours de coton gaufré noir, un pull en laine noir et des souliers de la maison. Son avis sur la collection ? "Ultraféminine et sauvage. Très sexy."

1627480704689730 detail 011627480704762242 detail 02
© Chanel

Inspiration romantico-Renaissance

Le défilé imaginé par Virginie Viard, directrice artistique des collections Mode de Chanel, puisait son inspiration dans le lieu même de sa présentation. Les broderies florales sur les revers de vestes évoquaient les jardins de fleurs alentours, et les camaïeux de teintes chaudes d’une cape en tweed rappelaient les tapisseries du château. Virginie Viard aime que tout se mélange, "tous les temps, entre la Renaissance et le romantisme, le rock et quelque chose de très fille, le tout très Chanel". Robe longue en dentelle noire en guipure et piqûres cloutées, capelines noires, bustiers damassés, et les incontournables sandales bicolores de circonstance, compensées et ornées de paillettes argentées, bottes fuselées noires à talons haut : la collection était elle aussi envoûtante, intemporelle, éternelle. Pour Kristen Stewart, "la modernité est manifeste dans la façon dont les silhouettes repositionnent la vision classique sur la manière dont une femme devrait s'habiller pour être considérée comme élégante ou royale. Encore une fois, le travail de Virginie est audacieux, on sent qu’elle s’amuse". L’actrice aussi, qui a profité de cette exclusivité pour tirer quelques polaroïds de l’expérience.

1627480855023419 ks 041627480855100161 ks 02
1627480855183632 ks 061627480855081825 ks 08
© Chanel

Le jeu du "Château des Dames"

Pour Virginie Viard, le choix de Chenonceau s’imposait en cohérence : son architecture intérieure, avec la galerie en damier noir et blanc où était présentée la collection, s’harmonisait avec les tons de la saison. Le noir et le blanc, couleurs fétiches de Gabrielle Chanel, habillaient les créations rares et précieuses réalisées par les 38 maisons de métiers d’art, dont l’existence est pérennisée par le soutien de la Maison Chanel. Sans le soutien du groupe appartenant à la famille Wertheimer, certains de ces joyaux de savoir-faire, garants du luxe français (luxe dont les exportations représentent actuellement plus de 50 milliards d’euros par an), ne pourraient sans doute pas perdurer. Depuis presque vingt ans, ce défilé hors du temps et du calendrier de la mode rend hommage aux artisans d’art qui contribuent au rayonnement de la Maison Chanel. Et dans cette atmosphère singulière à l’atmosphère théâtrale - d'aucuns diront "néo-fantomatique", - les millennials auront pu retrouver leur "Bella", plus mature, à la sensualité adulte assumée, mais toujours énigmatique. 

1627480905025973 look 021627480905039909 look 13
1627480905104852 look 581627480905116561 look 66
Les quatre looks favoris de Kristen Stewart parmi la collection des Métiers d'art de Chanel 2020/21 imaginée par Virginie Viard.

Chenonceau était le fief de Catherine de Médicis. Son emblème ? Un monogramme composé de deux "C" entrelacés. Il n’y pas de hasard, que de la métaphysique et de précieuses retrouvailles. Pour la collection, elle est depuis le 8 juin dernier en boutique.

Tags

chanel

Articles associés

Recommandé pour vous