Mode

Comment concevoir une collection haute couture à l’ère post-covid ?

Au lendemain de la présentation de sa collection haute couture automne-hiver 2020-2021 pour Dior, Maria Grazia Chiuri revient dans une interview sur la façon dont cette dernière a été conçue, en pleine pandémie mondiale.
Reading time 2 minutes
© Dior

Ce lundi 6 juillet 2020 démarrait la Fashion Week haute couture automne-hiver 2020-2021 à l’heure où une partie du monde est toujours frappée de plein fouet par la pandémie de coronavirus. Dans ces circonstances, l’événement s’est complètement digitalisé, tandis que les marques ont été invitées à dévoiler leurs collections à travers un écran.

Mais comment attirer les clientes fortunées et faire état de l’excellence de la haute couture à travers ce médium ? Dior, dont la création féminine est pilotée d’une main de maître par Maria Grazia Chiuri, nous donne la réponse. Alors que la créatrice dévoilait sa collection, et donnait le coup d’envoi des festivités, elle en a profité pour faire appel au talent du réalisateur italien Matteo Garrone, qui a récemment signé une nouvelle adaptation de Pinocchio, dont la sortie en Belgique est prévue pour le mercredi 8 juillet. Pour la maison de l’Avenue Montaigne, l’homme a ainsi donné vie à la collection haute couture dessinée par Maria Grazia Chiuri à travers un court-métrage féérique, réinterprétant les codes de la mythologie grecques dans une forêt enchantée où vivent des créatures surnaturelles. Autant d’éléments clés permettant d’élever cette collection au rang d’exception, et ce, à travers un écran, sur lesquels la créatrice italienne revient dans une interview sur les coulisses de cet événement spécial.

dior interview

Articles associés

Recommandé pour vous