Mode

Breaking news : Delvaux ouvre son musée à Bruxelles

Après 190 ans de règne sur le sac à main et un nom au panthéon de la culture belge, Delvaux ouvre son musée à Bruxelles. Visite guidée de ce lieu d’exception ouvert au public et sur le monde.
Reading time 6 minutes
© Delvaux

Depuis 1829, Delvaux, l’inventeur du sac à main moderne, incarne le symbole de la belgitude et de la maroquinerie au sens large. Honorée du titre de fournisseur breveté de la Cour par le Roi Léopold II en 1883, la plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde a réussi à garder son précieux titre depuis plus de 136 ans, alors que le choix est redéfini tous les cinq ans. Après plus de 40 boutiques inaugurées dans le monde, dont 6 en Belgique, la marque dévoile aujourd’hui un nouvel écrin unique en son genre : le Musée Delvaux. Un musée qui n’en est pas vraiment un. Adepte du surréalisme façon René Magritte – la maison collabore de près avec la fondation de l’artiste belge, réinterprétant ses œuvres dans ses collections -, Delvaux fait ici la part belle à son histoire, celle du sac à main, et de la Belgique.

1566205202212305 delvaux museum 1
© Delvaux

Ceci n’est pas un musée

Bruxelles, quartier Arsenal : le siège de Delvaux. C’est là que la marque belge a choisi d’installer son "musée." Au cœur des 4 000 mètres carrés qu’occupent les célèbres ateliers, la maison dévoile ses secrets et ses anecdotes dans un cadre conçu par le célèbre directeur artistique Bob Verhelst, à qui l’on doit déjà la scénographie de Graanmarkt 13, mais aussi de diverses expos au Musée de la Mode à Anvers. Une fois l’entrée franchie, il faudra parcourir quelques mètre avant d’en prendre plein les yeux. Véritable immersion sur la planète Delvaux, il faudra dépasser les impressionnantes archives de la maison, où sont stockés plusieurs modèles précieusement récoltés au fil du temps, les ateliers où les artisans travaillent sur les créations, et enfin, l’iconique bibliothèque des cuirs où l’on retrouve des peaux âgées de plus de 35 ans en provenance de France et d’Italie, entreposées à température constante. Après avoir emprunté l’ascenseur, véritable monte charge pour une expérience 100% industrielle, les portes s’ouvrent sur une mise en scène exceptionnelle : un Brillant mat noir, sac emblématique de la maison créé en 1958 à l’occasion de l’Exposition universelle de Bruxelles, érigé sur plus de 5 mètres de haut sous la verrière encadrée de fer forgé. Le ton est donné, la visite peut commencer.

1566205267579012 delvaux museum 9
© Delvaux

A la croisée des mondes

Celle-ci s’articule sur trois histoires qui s’entrecroisent et renforcent l’identité de la maison : celle de Delvaux, depuis le dépôt de son premier brevet en faisant l’inventeur du sac à main tel qu’on le connaît, celle du sac à main, avant qu’on ne lui attribue ce nom, et enfin, celle de la Belgique et de la famille royale, très proche de la maison. "Ma démarche pour le Musée Delvaux a consisté à l’imaginer comme un lieu et un moment de rencontre et de mélange. Ce lieu nous raconte trois histoires entretissées et incarne notre identité́ unique qui est à la fois historique, ouverte, belge, toujours en questionnement, pour nous avancer d’un pas tranquille vers le futur", souligne ainsi Jean-Marc Loubier, Président et PDG de Delvaux. Ici, pas d’itinéraire à suivre. On découvre une série d’espaces architecturaux éclairés ou plongés dans la pénombre mettant à l’honneur son patrimoine, ses créations et ses best-sellers emblématiques au travers d’iPad ou d’installations. Les archives réunissent Tempête datant des Sixties, Brillant des Fifties, et autres modèles historiques propres à la maison, exposés tels de véritables œuvres d’art, tandis que les Miniatures iconiques rendant hommage à la Belgique, ses talents, ses spécialités et ses villes les plus célèbres s’exposent avec un trait d’humour évident. La visite se poursuit sur un Mannekens Pis habillé en artisan Delvaux, ainsi que des modèles de sacs uniques créés spécialement pour la famille royale, dont une pochette rigide prenant la forme de la Belgique, à couper le souffle. Plus loin, en vitrine, la réplique exacte du studio de création de Christina Zeller, directrice artistique de la maison, a été recomposée avec sur son pupitre, croquis, ébauches de sacs et secrets de fabrication. Arrive alors le fameux Livre d’Or de la maison, le registre de l’entreprise créé en 1933 et sans cesse actualisé, les Humeurs du Brillant, réinterprété selon plusieurs thèmes, et le Mur des Collabs, où l’on découvre notamment les créations de Charles Kaisin ou Martin Margiela pour Delvaux. Enfin, la visite se termine sur une installation exceptionnelle : l’histoire du sac à main racontée par 55 bras et mains gantées de blanc qui s’étirent du sol jusqu’au plafond, serrant une pléiade de pochettes, sacs à main et porte-monnaie d’avant 1940. Le plus vieux d’entre eux date du XVIIème siècle. Comme la maison le souligne si bien, "ceci n’est pas un musée. Ceci est bien plus qu’un musée."

1566205576513269 delvaux museum 6
© Delvaux

Musée Delvaux, visites organisées à partir du 2 septembre 2019 uniquement sur rendez-vous, Boulevard Louis Schmidt 7, 1040 Etterbeek.

Articles associés

Recommandé pour vous