Beauté

On a rencontré Mario Dedivanovic, le make-up artist de Kim Kardashian

Le maquilleur surdoué, fidèle ami de Kim Kardashian et Ambassadeur de la maison Laura Mercier, nous livre ses inspirations et ses meilleurs conseils beauté.
Reading time 5 minutes

Quel a été votre parcours, et comment la passion du make-up s'est t-elle imposée à vous?

Ma rencontre avec le monde de la beauté remonte à mes 18 ans, alors que je venais d'obtenir un job dans la vente chez Sephora. C'est là que j'ai vraiment eu l'occasion de me familiariser avec l'univers cosmétique, et que j'ai pu apprendre à utiliser toutes sortes de produits passionnants.

 

Comment s'est crée votre rencontre avec Laura Mercier ?

Tout d'abord, j'étais un fan absolu du travail de Laura Mercier en tant que make up artist. Depuis mes débuts sur la scène beauté, j'ai étudié son travail et son approche si spécifique du make-up, et la façon toute particulière qu'elle avait de créer des looks iconiques. J'adorais aussi ses produits, que j'intégrais aux kits de maquillage qui me suivent partout. Lorsque Laura m'a proposé de nous rencontrer en vue d'un partenariat, j'étais extremement nerveux, mais elle a été absolument adorable et a su dissiper toutes mes appréhensions.

 

Quel regard portez-vous sur la nouvelle génération de make-up artists, propulsés au rang de stars via les réseaux sociaux ?

C'est un phénomène assez fascinant, et je ne peux que m'en réjouir ! Nous avons tellement plus d'opportunités en tant que make-up artists aujourd'hui, par rapport aux options restreintes qui s'offraient à nous dans le passé. Quand j'ai débuté, les réseaux sociaux n'éxistaient pas, il fallait réussir à sortir du lot, se faire remarquer, cela pouvait prendre des années.

Nous ne sommes plus obligés de nous cantonner aux simples looks de VIPs, et un immense champ d'experimentation artistique s'offre désormais à nous. C'est le cas avec mes masterclass : j'ai toujours eu envie d'enseigner, de pouvoir transmettre mon savoir, et les réseaux sociaux ont été de formidables outils qui m'ont permis de toucher une audience immense.

 

Quelles sont les muses qui vous inspirent en matière de beauté ?

Kim Kardashian of course, qui est ma muse personnelle et ce depuis maintenant onze ans. Linda Evangelista m'a également beaucoup inspiré, y compris lorsque j'étais plus jeune et que je la voyais en couverture des magazines les plus cultes.

Sophia Loren, Marilyn Monroe et Kate Moss ont également toutes stimulé mon imaginaire et mon inspiration, chacune à leur manière

Quelle tendance majeure sentez-vous émerger pour l'été 2019 ?

Le retour à un teint light et pas trop poudré, à peine réhaussé d'un voile de fond de teint. Le nouveau fond de teint Lumière Foundation de Laura Mercier est d'ailleurs un excellent produit qui permet d'obtenir ce glow naturel et lumineux, qui laisse vraiment entrevoir le grain de peau.

 

Quel conseil donneriez vous aux femmes qui peinent à sortir de leur zone de confort en terme de maquillage, notamment quant à l'utilisation de la couleur ?

C'est tout à fait compréhensible, car à partir du moment où on trouve une routine qui fonctionne sur soi, on s'y tient. Je suggère d'y aller par étapes progressives, de prendre des selfies tout au long de la routine make-up pour voir ce qui fonctionne ou pas à la lumière, et d'appliquer de petites touches colorées sur les yeux pour commencer en douceur.

 

Quels sont les faux-pas beauté les plus répandus ?

Ca peut sembler cliché, mais de très nombreuses femmes n'utilisent pas la bonne couleur de fond de teint. Le teint varie en fonction des saisons, du bronzage, c'est pourquoi je recommande d'avoir toujours deux, voire trois teintes à alterner et à mixer. De nombreuses femmes s'abstiennent aussi de recourber leurs cils, et c'est dommage car il s'agit d'une étape cruciale dans le process make up, cela change tout!

 

www.lauramercier.com

Articles associés

Recommandé pour vous