Beauté

À quoi ça sert de faire brûler de la sauge ?

Purifier l’atmosphère avec des herbes et des encens ? Un rituel ancestral que Virginie Khalifa, fondatrice de Sage Burners, remet au goût du jour grâce à des bâtons de sauge à brûler. Depuis Tel Aviv, où la pandémie n'est plus qu'un mauvais souvenir, elle nous explique tout sur la sauge et les effets bénéfiques de sa combustion sur notre santé mentale.
Reading time 8 minutes

D'ou vient la sauge ?

Lorsque l'on parle de sauge, on se réfère souvent à la sauge blanche amérindienne ou sauge blanche de Californie qui est une plante sacrée pour de nombreux peuples d'Amérique du Nord, où elle est principalement utilisée pour les cérémonies religieuses, les naissances et les décès. Dans son milieu d'origine, elle pousse dans les états du sud-ouest des États-Unis et du nord-ouest du Mexique, mais il faut savoir que la sauge est cultivée et utilisée aux quatre coins du monde, en Inde, en Égypte, dans les pays arabes et même en Israël. Selon l'environnement dans laquelle elle pousse, son aspect peut changer, mais ses vertues restent les mêmes. Le plus important, lorsque vous l'achetez est de savoir d'où elle vient et si l'intention de la personne qui l'a confectionnée est bonne. Une fois qu'elle se retrouve entre vos mains, à vous d'en faire votre alliée pour créer un environnement favorable à votre bien-être. 

Comment en êtes-vous arrivée à la faire brûler et dans quel but ?

Je travaille dans l'univers des médias depuis plus de dix ans. J'ai voyagé à travers le monde, interviewé des personnes de différentes cultures et origines et j'ai souvent remarqué que lorsqu'on en arrivait à parler de spiritualité, quelques soient les origines et les religions des personnes que j'avais en face de moi, la sauge n'était pas un secret. De par mon passé et les expériences parfois difficiles auxquelles j'ai dû me confronter, j'ai appris très vite à devoir me protéger seule et à ne pas me laisser emporter par les énergies négatives que les gens pouvaient me transmettre. La sauge m'a permis de prendre du recul et d'être en paix. 

C'est ainsi que vous avez décidé de lancer Sage Burners ? 

Si je l'utilisais, au départ, comme un "petit truc sympa a faire quand j'avais le temps", je me suis vite rendue compte que ce rituel avait un véritable pouvoir et j'ai eu envie de le partager avec les personnes que j'aime. Pendant le confinement, j'ai eu la chance de me retrouver à la campagne. Loin des médias et du stress de la ville, je me suis mise à cultiver de la sauge moi même. J'ai commencé par réaliser des bâtons que j'offrais à mes amis, puis je les ai mis en vente sur Instagram et les commandes ont explosé. Certains amis, connectés au monde spirituel, l'avaient prédit. Ils me disaient : "Tu le fais avec tellement de cœur et de pureté, que ça ne pourra pas laisser indifférent !" J'ai alors compris que j'avais une mission, celle de livrer le produit le plus accessible à tous pour pouvoir guérir et se sentir apaisé.

1618820834979236 sauge

Pensez-vous que la pandémie a joué un rôle dans ce nouvel engouement ? 

Aujourd'hui, depuis la fin de la pandémie, je constate un retour aux sources, un intérêt grandissant des jeunes générations pour la médecine alternative. De plus en plus de personnes brûlent de la sauge pour éviter le stress, se connecter au monde, à la nature et avant tout à soi-même. Je ressens aujourd'hui que l'on cherche de plus en plus à comprendre comment les peuples anciens vivaient et pourquoi certains rituels étaient si importants. Les maladies et les virus nous font prendre conscience qu'il est vital de prendre soin de son corps et de son esprit.  

Peut-on parler avant tout d'un acte de purification ?

Dans toutes les cultures du monde, on retrouve l'importance de se purifier et ce, par l'eau, par l'air, par la terre et par le feu. La terre qui nous donne de la sauge doit être arrosée par l'eau pour qu'elle puisse pousser. Le feu lui, permet de faire fumer la sauge qui purifie l'air. Dans ce que l'on appelle la "cérémonie de la fumée" (rituel qui réunit les quatre éléments) on va bruler des feuilles ou un bâton d’encens de sauge pour imprégner notre corps, notre esprit et le lieu dans lequel nous nous trouvons de sa fumée. Sa fumée permet de décharger l'espace et les objets des énergies négatives et attirer les énergies positives dans l'espace traité. Ce rituel est accompagné de prières, de méditation et de phrases sacrées dotées d'un pouvoir spirituel, que l'on appelle aussi le mantra. Cela permet de créer un environnement favorable au soin et à la guérison. Le nom de la sauge vient dailleurs du latin "salvare" qui signifie "guérir".

Concrètement, quels sont les effets de la sauge ?

Au fil du temps, la recherche a pu expliquer certains effets de la sauge. Par exemple, que l'odorat est le seul sens qui ne dort jamais et qui est relié avec les émotions. Par ailleurs, il est prouvé qu'une accumulation d'ions positifs dans l'air est dommageable pour la santé. Dans la fumée il y a production d'ions négatifs, qui ont un effet bénéfique sur notre humeur, et atténuent certaines affections qui se développent lorsque la qualité de l'air est médiocre.

Techniquement, comment procède-t-on ?

Pour ma part, je me suis inspirée du peuple bedouin qui sèche ses plantes au soleil pour y intégrer des énergies masculines et les exposent à la lumière de la lune pour un apport supplémentaire en énergies féminines et énergies de guérison. Je monte mes bâtons avec l'énergie la plus pure possible pour y apporter de la lumière, de l'amour, de la santé et de la chance.

Prenez votre bâton entre les mains, et ouvrez vos fenêtres pour que les énergies négatives puissent s'échapper du lieu dans lequel vous vous trouvez. Eteignez votre téléphone et assurez-vous que rien ne puisse vous perturber pendant cet instant qui est le votre. Faites brûler votre bâton à partir de la flamme d'une bougie. Récitez une prière, méditez, utilisez un mantra ou bien laissez simplement parler votre cœur pour attirer à votre tour la lumière et des énergies positives. Lorsque la fumée commence à s'échapper, prenez le temps de passer dans chaque pièce de votre maison, aux coins des murs, des fenêtres, dans les placards, ou les entités ont l'habitude de se cacher et au dessus des lits. Laissez ensuite le bâton s'éteindre seul dans un bol ou dans un verre, puis ouvrez votre porte principale pour nettoyer complement votre intérieur et apprécier l'odeur qui s'invite dans votre maison.

@sageburners

Articles associés

Recommandé pour vous