Beauté

5 bienfaits de l’argile verte sur l'organisme

Et autant de raisons de l’adopter au quotidien.
Reading time 4 minutes
© L'Usine

En période de confinement, L’Usine, notre salle de sport fétiche à Bruxelles, continue de prodiguer ses cours et conseils lifestyle à distance. Le dernier en date ? Les nombreux bienfaits de l’argile verte, à consommer autrement qu’en masque visage ou cheveux.

L’argile est un anti-poison naturel

Tant dans la médecine chinoise que la médecine ayurvédique ou encore dans le bassin méditerranéen de l’antiquité au Moyen Âge, l’argile était utilisée comme un anti-poison naturel très efficace. Elle possède un fort pouvoir absorbant et adsorbant qui attire les poisons, toxines et impuretés du conduit digestif sans les relâcher. Une manière efficace de nettoyer le système digestif et de débarrasser l’intestin des toxines, germes, vers et bactéries pathogènes sans pour autant détruire la flore intestinale comme le feraient des antibiotiques.

 

L’argile fait le bilan de notre organisme

Non seulement son pouvoir absorbant permet d’éliminer les gaz mais l’argile entraine également avec elle l’évacuation des substances toxiques. Cela peut dans un premier temps générer quelques surprises au niveau du transit, avant de lui permettre de retrouver une activité normale et régulée au moyen d’un intestin sain. Il s’agit là d’un simple processus d’élimination qui peut de façon éphémère mettre en lumière des problèmes latents, pas encore identifiés. Ceux-ci peuvent alors se manifester par exemple par des crampes d’estomac ou des douleurs rénales jusqu’à l’évacuation complète.

 

L’argile répare les muqueuses

Grâce à ses vertus cicatrisantes et régénérantes, l’argile est une alliée puissante contre les ulcères, les inflammations mais aussi la porosité intestinale. Le syndrome de l’intestin perméable découle d’une paroi intestinale endommagée, qui n’est plus à même de filtrer correctement les molécules assimilées. En découlent alors potentiellement des problèmes immunitaires, des allergies diverses, des problèmes de thyroïdes et des problèmes cutanés. L’argile est une étape clé pour stopper ce processus et restaurer l’intestin. "Ses propriétés antiseptiques optimisent les fonctions régénératrices de l’argile en matière de purification et de reconstitution cellulaire des tissus endommagés, jusqu’à parvenir à une cicatrisation totale par le biais d’une intervention entièrement naturelle", explique ainsi Bernard Baudouin dans son livre “L’argile et ses vertus”.

 

L’argile agit comme un anti-inflammatoire

Longtemps utilisée sur les articulations fragiles des chevaux, l’argile est désormais un indispensable de notre trousse à pharmacie pour lutter contre les inflammations : os, muscles, articulations… L’argile est d’ailleurs un atout en cas de sciatique même par voie interne, pour permettre de désengorger les toxines sur le nerf ciblé.

 

L’argile reminéralise le corps

L’argile est très riche en minéraux, en particulier en fer, silice, calcium, potassium et magnésium. Elle est donc conseillée en prévention ou remède à des carences pour refaire le plein de vitalité. Elle est également indiquée en cas de pratique sportive régulière, de consommation de tabac ou d’alcool et toute autre pratique qui favorise la perte de minéraux.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous