Art & Culture

Musique : 11 artistes belges qui vont faire l’année 2020

Ils incarnent tout ce que la scène musicale belge a de plus cool à montrer en matière de pop, R&B ou rap. Figures de proue d'une nouvelle génération, voici la top list des chanteuses et chanteurs belges qui vont faire 2020… et prendre la relève après Angèle, Roméo Elvis ou Damso.
Reading time 10 minutes
© D.R.

Lous and The Yakuza

1582031147694138 lous and the yakuza
© Laura Marie Cieplik

En seulement deux tubes – "Dilemme" et "Tout est gore" -, Lous and The Yakuza est devenue la sensation belge à suivre de près. Proche de L’Or du commun, Damso, Blu Samu, YellowStraps, Yseult et surtout Krisy, Marie-Pierra (de son vrai nom) est loin d’être une inconnue au bataillon du rap noir jaune rouge. Avec son premier morceau "Dilemme" et son clip aux trois millions de vues sur Youtube, elle aborde le grand public avec une pop séduisante, une dégaine insolente et surtout un franc-parler qui fait du bien. Mention spéciale aux visuels de ses vidéos, ultra travaillés, d’une qualité exceptionnelle. Déjà plébiscitée par Dior sur la scène mode et validée par Madonna ou la réalisatrice américaine Ava DuVernay (Dans leur regard), la chanteuse prévoit de sortir son premier album ultra attendu baptisé "Gore" au printemps 2020.

Claire Laffut

1582031175797469 claire laffut
© Denys Schelfhaut

Après avoir électrisé les festivals de l’été 2019 avec ses tubes "Mojo", "Vérité", "Gare du Nord", et surtout, "Nudes" en duo avec Yseult, la sensation pop belge Claire Laffut compte s’imposer cette année avec la sortie de son tout premier album. Une arrivée ultra attendue pour 2020, qui devrait conjuguer sa passion pour la musique mais aussi la peinture. Stay tuned.

Tessa Dixson

1582031203293927 tessa dixson
© François Bresmal

Originaire d’une famille multiculturelle, évoluant entre la Belgique, le Royaume-Uni et la Californie, Tessa Dixson, que l’on compare déjà à Lorde ou Lana Del Rey, a été découverte dans la saison 3 de The Voice Belgique. Depuis, elle a signé avec le label Pias, qui a redéfini son style et son univers musical. Ses premiers singles "Beautiful Pain", "Prayer" et "Crystal Water" s’inscrivent dans une pop résolument mélancolique. En juin 2019, séduit par son grain de voix, le Festival WECANDANCE décide, pour la toute première fois, de produire une hymne pour sa septième édition, et fait appel à l’artiste. Nait alors le morceau "Walk On The Wild Side", référence au thème "Safari Nomads" de cette année. Et en 2020 ? La sortie de son tout premier album intitulé "Genesis" arrive le 13 mars prochain !

Cyra Gwynth

1582031233344613 cyra gwynth
© Kelly Fober

En avril 2019, Cyra Gwynth, dont on compare déjà l’univers à celui de Kehlani, Aaliyah, H.E.R., Jhene Aiko, ou encore Ariana Grande, sortait son tout premier morceau baptisé "Therapy." Ont suivi ensuite "Bad Habit" et "eight", cumulant à eux trois plus de 25 000 vues sur YouTube. A 23 ans, cette jeune chanteuse belge installée depuis peu à Amsterdam risque d’encore plus faire parler d’elle en 2020.

Nautilux

1582031260079400 nautilux 11582031260180434 nautilux 2
© D.R.

A 19 et 21 ans, les frères Lionel et Jim Bones qui se cachent derrière le groupe Nautilux, comptent bien bousculer la scène musicale belge. Dans la veine d’un Post Malone, Tame Impala ou du duo Daft Punk, ces Bruxellois, adaptes de l’autotune bien réglé, ont dévoilé deux morceaux acclamés début 2020 : "Malaise" et "Prophétie." Pourquoi Nautilux ? D’abord, il y a "Nau", qui renvoi au célèbre vaisseau Nautilus de Jules Verne. Puis, "lux", qui signifie lumière en latin. Tandis que la première partie du mot fait écho à une part sombre de leur personnalité, le mot "lux" joue sur les contrastes avec une attention portée sur l’espoir. S’il démarre tout juste sa carrière, Nautilux compte bien faire de 2020 son année.

Ana Diaz

Proche du 77 et de Blu Samu, la jeune bruxelloise d'origine espagnole Ana Diaz aime promener sa voix soul et sensuelle sur des prods aux confins du jazz, du hiphop flamenco et du raggamuffin. Un joli mix de plein de sonorités qui fait de ses concerts un feu d'artifices ulra coloré ! Proche de Roméo Elvis, elle participait notamment au Festival Dour en 2019. Un nom dont on n’a pas fini d’entendre parler cette année.

Lyna

1582031323429113 lyna
© D.R.

Après un premier EP nommé "Gemini" sorti à l’été 2019 sur lequel se trouvait son premier single pop nommé 'Tijuana', la jeune chanteuse louvaniste Lyna, 21 ans à peine, a bousculé le game urbain noir-jaune-rouge fin 2019 avec son deuxième opus ‘Lemon Haze’, qui a déjà récolté plus de 100k streams. Sur celui-ci, deux singles imparables ‘Booty’ et ‘Daddy’ qui ont tourné tant en radio qu’en club et qui lui ont valu une belle visibilité aux Red Bull Elektropedia Awards. Passionnée par la musique depuis l’âge de 4 ans, elle est inspirée par Brandy, et les sonorités Soul/R&B US dont elle reprendra plusieurs titres. Sur son CV ? Elle a enchaîné des participations à des TV shows comme "My Name" sur VTM, "The Voice Kids" aux Pays-Bas, "Vlanderen" ou encore "Talent ter lage lande" qu’elle remportera à 15 ans. En attendant un troisième EP à venir dans le courant de l'année 2020, elle vient de sortir coup sur coup deux singles "Bad Girl" et "Moroccan Princess" dont les clips sont déjà disponibles et ont été réalisés par une des réalisatrices qui monte : Raia Maria-Laura. La bonne nouvelle ? Elle sera en concert au Botanique le 29 février prochain. Autant d’éléments faisant d’elle un nom incontournable de la scène musicale belge en 2020.

Saskia

Discrète et méticuleuse, Saskia prend son temps pour enregistrer son premier album. Avec son premier single "Pause", la Bruxelloise évoque quelques grands noms de la scène R&B anglo-saxonne comme Jorja Smith ou Ella Mai. Et si Frank Ocean, Alicia Keys, Stevie Wonder ou Prince marquent très fort sa culture musicale, c’est vers la langue française qu’elle se tourne pour écrire et composer ses premiers sons, toujours au piano. Elle raconte du vécu, veut de l’authentique, explore les émotions, brouille les genres entre pop, hip-hop et électro. Très vite elle s’entoure de quelques pointures du paysage musical belge comme Simon Le Saint ou De la fuentes, qui l’accompagnent dans la production depuis 2018. Avec un premier clip, une tournée au printemps 2019, et un album en préparation, l’auteure-compositrice-interprète est définitivement un nouveau talent à suivre de (très) près.

Eddy Ape

Ses idoles ? Henri Salvador et Doc Gyneco. Ses sonorités ? Futur Beats (Anderson Paak/ Smino/ Daniel Caesar) et Néo-Soul (Erykah Badu/ D’Angelo/ R. Kelly). Avec des influences aux antipodes, Eddy Ape souffle un vent de fraîcheur sur la scène rap belge. Après "TwenyTweny", un projet en collaboration avec le producteur Ekany, le Belge d’origine congolaise revient cette année avec un tout nouveau projet, intitulé "APEWORLD", dont la sortie est prévue pour février 2020. Pour découvrir son univers, direction le Botanique le 19 mars prochain.

Moka Boka

Moka Boka est l’énième preuve que Bruxelles déborde de talent. Le jeune rappeur a le vent en poupe depuis sa révélation à l’évènement "Made in Belgium", organisé par LeFtO. Après quelques EP et singles, il a sorti l’opus "Pas de pluie, Pas de fleurs", sur lequel il joue avec des rythmes suaves, des lignes de basse poppy et des textes mélodiques. Jetez donc une oreille aux singles "Heracles" et "1000 Plans"… Difficile de faire plus accrocheur.

YG Pablo

Débarqué sur la scène rap belge il y a un an, c’est en 2020 que YG Pablo compte s’imposer comme incontournable. Repéré récemment avec son titre "AVM/DM" sur les plate-formes de streaming, un morceau qui comptabilise déjà près de 36k vues sur YouTube, le tout sans promo et sans label, ce Bruxellois risque de faire encore beaucoup parler de lui. YG Pablo - de son vrai nom Pablo Plaza - dévoile un parcours atypique, mais très impressionnant. Basketteur, parolier, et chanteur, il décide aujourd’hui d'investir toute son énergie pour se lancer à 200% dans la musique, réunir de l'argent pour aller en studio et enregistrer des titres. Résultat ? Un son trap, ultra-reconnaissable, porté par une voix désinvolte et cynique sur des morceaux comme "Talk To Me Nice", "AVM", "Incroyable" ou "William Kidd". Même Damso en est fan.

Articles associés

Recommandé pour vous