Art & Culture

"Le Jeu de la Dame" : pourquoi cette nouvelle série Netflix cartonne autant ?

Il y a la dépendance, la résilience et, bien sûr, les échecs. "Le Jeu de la Dame", la nouvelle série Netflix avec Ana Taylor-Joy nous transporte dans la psyché d'une femme qui, bien qu'extrêmement complexe, ne cesse de nous étonner.
Reading time 3 minutes
Anya Taylor-Joy dans "Le Jeu de la Dame", 2020. Réalisé par Scott Frank. © Netflix

Basée sur le livre du romancier américain Walter Tevis, "Le Jeu de la Dame", la nouvelle série signée Netflix est devenue le carton phénoménal de la saison. Avec une performance magistrale de l'actrice Anya Taylor-Joy, la magnifique série, composée de sept épisodes d'une heure environ, suit l'évolution d'un jeune orpheline prodige des échecs, depuis son arrivée dans un orphelinat jusqu'à son départ. Mais ce n'est pas tout. Beth Harmon, la protagoniste de l'histoire, accro aux stimulants, se retrouve à naviguer dans un sport complètement dominé par les hommes, seule et déprimée pendant la guerre froide.

AUDACIEUX

1604569875311567 the queens gambit lead 1603737044
Anya Taylor-Joy dans "Le Jeu de la Dame", 2020. Réalisé par Scott Frank. © Netflix

Scott Frank, nommé aux Oscars pour le drame Hors d'atteinte (1998), réalise un récit passionné qui, malgré un sport en apparence lent, ne manque pas d'éléments dynamiques et divertissants. Dans chaque épisode, le réalisateur construit progressivement des éléments qui dévoilent l'état d'esprit de sa protagoniste, faisant savoir que cette histoire est bien plus complexe qu'il n'y paraît. De plus, le réalisateur n'est pas seul, il est accompagné d'une distribution spectaculaire, qui met en valeur les performances de Thomas Brodie-Sangster et Harry Melling.

POLYVALENT

1604569875567616 01 the queens gambit season 1 end game 1755684 01 03 14 15 3794633r
Anya Taylor-Joy dans "Le Jeu de la Dame", 2020. Réalisé par Scott Frank. © Netflix

Les costumes créés par l'Allemande Gabriele Binder sont un élément indispensable qui permet de construire l'évolution du personnage de Beth Harmon à travers l'histoire. Tout d'abord, d'innocentes silhouettes babydoll se démarquent pendant l'enfance de la protagoniste, et se transforment en robes droites et en cols ronds lorsqu'elle devient adulte. La cerise sur le gâteau ? Une sélection de manteaux soigneusement sélectionnés, reflétant le triomphe de la joueuse d'échecs en tant que championne du monde. Les lunettes de soleil Cat Eye et les bottes en cuir, dont l'inspiration est une paire que la couturière elle-même avait dans sa jeunesse, apparaissent comme les accessoires de transition essentiels pour la protagoniste. Enfin, elle a souvent utilisé des carreaux pour faire un subtil rappel aux échiquiers tout au long de la série. Sans aucun doute, Binder réussit à créer un pont entre la mode et la confiance croissante du personnage principal, alors qu'elle s'immerge de plus en plus dans l'univers des échecs. 

Addictive et provocante, vous ne pouvez pas manquer cette belle histoire qui répond à toutes les exigences pour passer un agréable après-midi d'automne en 2020.

 

"Le Jeu de la Dame", disponible sur Netflix. 

Tags

netflix

Articles associés

Recommandé pour vous