Beauté

Testé et approuvé : Anne Cali, le massage minceur zéro bullshit

En renouant avec des arguments scientifiques et médicaux, Anne Cali redéfinit les fondamentaux du célèbre "palper rouler". Oubliés, les massages minceur qui font grimacer de douleur : sa technique exclusive prouve aux dernières sceptiques qu'il ne faut pas (forcément) souffrir pour être belle.
Reading time 5 minutes
Camille Rowe par Matthew Frost pour l'Officiel St Barth

Quelle est votre formation, et comment en êtes-vous venue à créer votre technique signature ?

Je suis kinésithérapeute de formation, j'ai fait mes études à l’institut de masso kinésithérapie à Lyon. Une fois diplômée, je suis partie aux Antilles car je souffrais du syndrome de Raynaud,  qui implique des problèmes circulatoires liés au froid. À l’époque, en 2000, il existait très peu de méthodes d’amincissement. Les patientes de mon cabinet à qui je prodiguais des soins de rééducation classique (orthopédie ou rhumatologie) me demandaient si je pouvais leur faire des massages minceur. J’ai alors pratiqué la méthode apprise à l’école: le palper rouler. Etant donné qu'il est difficile à effectuer sur des peaux fermes et toniques, j’ai décidé d'améliorer cette technique de massage et c'est ainsi que j’ai créé ma technique GAD : Glisser Appuyer Décoller .

 

Quel est le concept de votre soin, et comment agit-il sur le corps ?

Mon concept repose sur un mix de deux techniques : le drainage profond qui agit sur la circulation veineuse et lymphatique, combiné au soin Glisser Appuyer Décoller. Le GAD s’effectue avec la paume de la main, à la différence du palper rouler qui s’effectue du bout des doigts. Le GAD met les tissus sous pression. Le fait de travailler avec la paume de la main permet de travailler et d’atteindre tous les tissus de l’hypoderme qui abrite les cellules graisseuses, alors que le palper rouler ne saisit que les tissus superficiels. Mon protocole a aussi une action profonde sur les cellules graisseuses, et permet l’élimination des acides gras et des toxines qui entravent la circulation sanguine. De plus, le fait de créer un "stretching cellulaire" permet également d’activer la fabrication d’élastine et de collagène par les fibroblastes, améliorant ainsi la tonicité de la peau.

Les résultats sont sans appel : une étude clinique réalisée en 2013 nous a permis de valider notre technique. En 15 séances de 30 minutes, la perte moyenne au niveau de la taille est de 8 cm soit 2 tailles en moins, et 3,7 cm pour les cuisses!

 

Votre protocole est tonique mais non douloureux. Quel regard portez-vous sur la nouvelle génération de soins minceurs et de drainages qui érigent la douleur et les bleus comme arguments de vente ?

Ces nouvelles techniques n’ont à mon sens aucune validation scientifique ni aucune caution médicale. 

À l’école de kinésithérapie et de manière générale pour toutes les professions médicales et paramédicales, le principe de la non douleur est la base à respecter pour tous les soins, massages ou autres techniques. La douleur est un mécanisme de défense physiologique naturel de l’organisme pour éviter des lésions, et les bleus ou hématomes sont la manifestation de lésions tissulaires des vaisseaux sanguins. Si ces nouvelles techniques sont efficaces à court terme, il est important de préciser qu'à long terme, les vaisseaux sanguins seront fragilisés et la circulation lymphatique et veineuse détériorée. La cellulite, liée aux problèmes circulatoires, s'en trouvera aussi majorée. Qui plus est, ces lésions peuvent provoquer des œdèmes secondaires et entraîner des conséquences graves. 

 

Pouvez-vous nous en dire davantage sur le Proscanner, outil high-tech que vous utilisez lors de vos cures ?

Le proscanner est un appareil que nous utilisons avant et après la cure. Il permet des mesures fiables du corps, et mesure également la masse grasse et masse maigre/musculaire. Grâce à cet appareil, nous déterminons des objectifs précis à atteindre, qu'il s'agisse de diminution de la masse grasse avec des conseils en nutrition ou concernant l'activité physique.

Mais surtout, l’intérêt de cet appareil est de visualiser les efforts fournis par chaque personne. Le cerveau enregistre beaucoup mieux une nouvelle situation et la pérennise si cette nouvelle image est intégralement visualisée. Le proscanner aide donc à booster les résultats obtenus par chaque patient. N’oublions pas d’être bienveillant avec notre corps et envers nous mêmes!

 

Informations et tarifs sur https://www.annecali.com

Tags

soins-beaute

Articles associés

Recommandé pour vous