Beauté

Skin Booster Restylane : pour une peau plus jeune, plus belle et plus lumineuse

Hydrater, repulper et nourrir en profondeur notre peau afin de lutter contre le vieillissement cutané sans pour autant modifier les volumes, c’est le pari relevé par le Skin Booster, un traitement de médecine esthétique qui fait déjà grand bruit. Présentation.
Reading time 7 minutes

Au fil des années, la peau perd de son élasticité, des rides apparaissent et le teint se fait plus terne. La cause ? La production moins importante d’acide hyaluronique qui a pour particularité de retenir l’eau et de participer au maintien de son élasticité, mais également de collagène, qui donne cet aspect rebondi à l’épiderme. Pour contrer les signes de l’âge, ou tout de moins les retarder, de nombreuses crèmes existent. Mais pour des résultats visibles, il est parfois nécessaire d’agir plus en profondeur, au niveau du derme.

C’est ce que propose le Skin Booster, un soin de médecine esthétique qui, comme son nom l’indique, va booster notre peau de l’intérieur par le biais d’injections d’acide hyaluronique dans le derme moyen, sous la surface de la peau. Ces dernières vont hydrater intensément le derme sur le long terme et stimuler la synthèse de collagène pour une peau plus lisse, hydratée, d’apparence plus saine et rafraîchie. S’il existe plusieurs traitements Skin Booster de marques différentes, de notre côté, nous avons testé celui de la marque Restylane, la référence en matière d’acide hyaluronique. Proposée par les laboratoires Galderma, cette gamme est réputée pour offrir un résultat visible et naturel qui dure dans le temps.

Qu’est-ce que c’est ?

Rétablissant la composition naturelle de la peau, le Restylane Skin Booster stimule l’élasticité de cette dernière en améliorant progressivement son hydratation et sa douceur. Pour ce faire, une fine couche de micro-gouttelettes d’acide hyaluronique est injectée sous la surface de la peau de façon à former des petits "réservoirs" d’humidité permettant d’obtenir des résultats durables. Ici, l’acide hyaluronique est faiblement réticulé c’est-à-dire qu’il n’a pas de pouvoir volumateur mais un fort pouvoir hydratant ainsi qu’une action sur la densité de la peau. De ce fait, les volumes du visage ne sont pas modifiés et le résultat reste naturel. Aussi, l’acide hyaluronique réticulé ne se dégrade pas rapidement ce qui lui permet d’avoir une durée d’action de minimum 6 mois. De quoi offrir des résultats durables jusqu’à une année !

Pour qui, pour quoi ?

Idéal à tout âge, le Skin Booster n’est pas réservé qu’aux peaux matures. Ayant pour vocation première de retarder l’apparition des premières rides, de donner de l’éclat au teint, de nourrir les peaux déshydratées ou encore d’augmenter l’élasticité et la tonicité de l’épiderme, on peut très bien débuter ce traitement dès l’âge de 30 ans. Ainsi, de la trentaine à la quarantaine, le Skin Booster permet de prévenir le vieillissement cutané tout en apportant de l’éclat, de l’hydratation et de l’élasticité à la peau. Pour les peaux matures, de 45 à 55 ans, ce traitement peut être réalisé en complément d’injections de comblement des rides afin d’améliorer l’aspect de la peau et apporter un coup d’éclat. Notons que le visage n’est pas la seule partie du corps concernée par le Skin Booster Restylane. On peut également le faire dans le cou en cas de relâchement de la peau après une perte de poids importante par exemple, sur le décolleté ou encore sur le dos des mains. À la clé, une peau hydratée en profondeur qui paraît rafraîchie, plus élastique et plus douce.

Comment ça marche ?

Généralement, ce traitement s’étale sur deux à trois séances, espacées d’un mois, qui durent chacune une trentaine de minutes. Concernant le mode d’administration, le Skin Booster Restylane peut être injecté de deux façons différentes. Soit à l’aide d’une aiguille très fine qui grâce au système Smartclick va injecter de façon précise et confortable des micro-doses d’acide hyaluronique, soit grâce à une canule souple. Dans le cas où l’on a une peau sensible qui marque vite, la canule est recommandée. Ce type d’injection limite en effet les points d’entrée puisque seules 3 piqûres sur chaque côté du visage sont nécessaires. La matière est ensuite déposée sous forme d’éventail. L’aiguille, quant à elle, nécessite plusieurs points d’entrée pour déposer le produit de manière linéaire sur une zone donnée mais permet d’injecter plus précisément l’acide hyaluronique dans les parties du visage qui en ont le plus besoin. Dans les deux cas, aucune crainte à avoir concernant la douleur puisque le médecin applique au préalable sur l’ensemble de la zone à traiter une crème anesthésiante. On ressent donc de légères piqûres et pressions mais cela reste très supportable.

À l’issue de la séance, le visage présente quelques rougeurs (aux endroits où le médecin a piqué) et de légers bleus peuvent apparaître, avant de disparaître au bout de quelques jours. Après quelques heures le visage semble quelque peu endolori mais tout rentre rapidement dans l’ordre au bout de 24 heures. Pour les plus impatientes, il est à noter que les améliorations sont visibles dès la première séance. Tout de suite, le teint se fait en effet plus lumineux et on se plaît à être gratifiée d’un "tu as bonne mine aujourd’hui" par l’ensemble de nos collègues de bureau. Bien entendu, le résultat final sera optimal et encore plus visible après la dernière séance. Par la suite, il est possible de procéder à des traitements d’entretien tous les 4 à 6 mois.

Articles associés

Recommandé pour vous