Art & Culture

Salvador Dalí et René Magritte au cœur d’une exposition exceptionnelle à Bruxelles

Pour la première fois, 90 ans après leur rencontre, une exposition révèle les liens personnels mais aussi philosophiques et esthétiques entre deux des plus grandes icônes du surréalisme : Salvador Dalí et René Magritte. À travers plus de 100 peintures, sculptures, dessins et photographies, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique lèvent le voile sur leur relation qui oscillera entre influence, dialogue et rivalité.
Reading time 3 minutes
"La magie noire" de René Magritte et "The Temptation of St-Anthony" de Salvador Dalí

A l’occasion du 10ème anniversaire du Musée Magritte, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique en collaboration avec le Musée Dalí (St. Petersburg, Floride), la Fondation Gala-Salvador Dalí et la Fondation Magritte, retracent l’une des rencontre artistiques les plus marquantes de l’histoire, celle de Dalí & Magritte, au cours d’une exposition événement. Au programme : plus de 100 peintures, sculptures, dessins et photographies issues de collections privées et plus de 40 musées internationaux ayant accepté de prêter leurs chefs-d’œuvre sont exposés.

Pensée pour être moderne et interactive, l’exposition a mis en place des espaces créatifs plongeant le visiteur dans le processus créatif de Dalí et Magritte. Conçus à partir de documents d’archives, publications, photos, etc., ces espaces proposent à chacun de libérer sa créativité de manière ludique et participative. A noter également : l’ancrage digital de cette exposition, présent grâce à une "Cloud Room" et son expérience à 360°. Inspirée du tableau "Temps menaçant", peint par Magritte lors de son séjour à Cadaquès, cette dernière plonge littéralement les visiteurs au cœur de l’œuvre, la tête dans les nuages…

C’est en 1929 que Salvador Dalí et René Magritte se croisent à Paris, en compagnie des grands noms de l'avant-garde artistique. En août de la même année, à l’invitation de Dalí, Magritte séjourne à Cadaqués, le port d’attache du peintre espagnol. Cet été surréaliste – qui compte aussi la présence d’Éluard, Miró et Buñuel – se révélera décisif. Les deux artistes s’attachent à défier le réel, à questionner notre regard et à bousculer nos certitudes. Le Catalan et le Belge témoignent d’une fascinante proximité, malgré des créations et des personnalités bien différentes qui les amèneront finalement à s’éloigner.

"Dalí & Magritte", du 11 octobre 2019 au 9 février 2020 aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Rue de la Régence 3, 1000 Bruxelles.

Articles associés

Recommandé pour vous