Art & Culture

10 films qui donnent envie d’être célibataire

Des films girl power aux ruptures douloureuses, voici une sélection de 10 films qui donnent envie d’être célibataire, pour une anti Saint-Valentin parfaite.
Reading time 10 minutes
© Metropolitan FilmExport

Vous ne l’aurez pas loupée, la Saint-Valentin approche à grand pas. Mais tandis que Netflix sort une pléiade de films romantiques, A tous les garçons 2 en tête de liste, certains préfèreraient que l’on célèbre le célibat et l’amour de soi, loin de la pression sociale poussant à être en couple à tout prix. Et encore plus quand on sait que les personnes célibataires sont statistiquement plus heureuses que celles qui sont en couple. À l’approche du 14 février, voici 10 films qui vous donneront envie d’être célibataire, ou "aut-partenaire", comme dirait Emma Watson, même le jour le plus "romantique" de l’année.

Queens

1581600784205223 queens
© Metropolitan FilmExport

Sorti en octobre 2019, Queens est le film girl power de Lorene Scafaria qui manquait encore au cinéma. Envisagé telle un Martin Scorsese 100 % féminin, le long-métrage retrace l’histoire de vraies de stripteaseuses new-yorkaises, qui s’étaient liées d’amitié à la fin des années 2010, et décidèrent de conjuguer leurs talents pour arnaquer et prendre leur revanche sur leurs riches clients de Wall Street à la suite de la crise financière de 2008. Une fable moderne féministe portée par Constance Wu, Keke PalmerLili Reinhart, et surtout Jennifer Lopez qui crève l’écran dans le rôle de Ramona, la meneuse glamour du groupe, définition même d’une femme indépendante.

Marriage Story

1581600864703442 marriage story
© Netflix

La séparation de deux artistes new-yorkais est au cœur du drame familial dévastateur de Noah Baumbach pour Netflix. Les deux acteurs, Scarlett Johansson et Adam Driver y livrent des performances bouleversantes, et le film parvient à nous faire vivre le déchirement et les angoisses liées à la séparation d’un couple dont les protagonistes souhaitent partager la garde de l’enfant, malgré la grande distance géographique qui s’installe entre eux. Au menu : des scènes de tribunal à couteaux tirés, la visite burlesque d’une assistante sociale, et une engueulade culte. Tout ce qu'il faut pour vous faire apprécier votre solitude. Mention spéciale pour la performance de Laura Dern, qui a décroché le BAFTA, le Golden Globe et l’Oscar dans un second rôle pour sa prestation.

Thelma et Louise

1581600952790530 thelma et louise
© Solaris Distribution

Film culte de Ridley Scott des années 90, Thelma et Louise, incarnées à la perfection par Susan Sarandon et Geena Davis, relate l’histoire de deux amies frustrées par leurs vies de couple monotones et décidant de s'offrir un week-end sur les routes magnifiques de l'Arkansas. Mais un événement tragique va changer définitivement le cours de leurs vies. Avec l’Oscar et le Golden Globe du meilleur scénario original, cette ode au féminisme a de quoi rendre heureuse d’être célibataire.

Une Femme de tête

1581601050871822 une femme de te te
© Netflix

Une femme de tête va rassurer à coup sûr toutes les filles célibataires, qui pourraient être tentées de sombrer dans la tristesse le soir de la Saint-Valentin. L’histoire s’intéresse au cas de Violet, dont la vie – en apparence parfaite tant sur le plan professionnel qu’amoureux – a toujours dépendu de ses cheveux. Toujours tirée à quatre épingles afin de trouver un mari présentable, comme sa maman le lui a appris dès le plus jeune âge, Violet va finir par exploser. Un film nécessaire d’abord pour les femmes racisées, mais aussi pour l'état d'esprit des femmes en général. La morale de l’histoire : le célibat peut être un choix de vie, quel que soit l’âge que l’on a. Le plus ? Le film est dispo sur Netflix.

Erin Brockovich, seule contre tous

1581601119824505 erin brockovitch
© D.R.

C’est le film qui aura permis à Julia Roberts, exceptionnelle dans la peau de la militante Erin Brockovich, de décrocher son premier et unique Oscar en 2001. Elevant seule ses trois enfants, l’héroïne de ce biopic est une figure du féminisme. Libre de ses choix quant à ses tenues vestimentaires, et assumant un franc-parler légendaire, elle devra faire face à de nombreux obstacles, qui lui demanderont plus d’énergie car elle est une femme. Finalement, Erin Brockovich arrivera à ses fins, sans homme à ses côtés, grâce à elle et elle seule. Un film de Steven Soderbergh (Ocean’s Eleven) ultra moderne pour l’époque.

Les Filles du Docteur March

1581601222349279 les filles du docteur march
© Sony Pictures

L’adaptation émouvante du roman de Louisa May Alcott par Greta Gerwig est une méditation sur les femmes et leur rôle économique au 19ème siècle qui s’ouvre sur une scène où Jo (Saoirse Ronan) vend ses premières nouvelles à New York. Dans la maison familiale, sa sœur Meg (Emma Watson) connaît des difficultés financières, tandis qu’Amy (Florence Pugh) s’intéresse aux bénéfices économiques du mariage. L’intrigue mêle le présent et un passé idéalisé aux tons pastel, tout en déroulant le fil de l’amour des livres de Jo : de sa bibliophilie jusqu’à ce qu’elle donne naissance à son propre livre. Le plus ? Le film vient tout juste de sortir dans les cinémas belges, pile à temps pour une anti Saint-Valentin.

Quelqu’un de bien

1581601377642394 quelqu un de bien
© Netflix

Jenny (Gina Rodriguez), se remet d'une rupture compliquée et décide de chercher l'aventure à New York avec ses deux meilleures amies, Erin (DeWanda Wise) et Blair (Brittany Snow), avant de partir à la recherche du job de ses rêves : travailler au sein de la rédaction du célèbre magazine musical Rolling Stones situé à San Francisco. En 1h32, la réalisatrice Jennifer Kaytin Robinson parvient à faire de ces filles attachées à leur confort, des femmes indépendantes, libres et qui s’assument. Sexe, drogue et alcool sont au rendez-vous de ce voyage psychologique vers l’acceptation de soi en tant que femme célibataire.

La Revanche d’une blonde

1581601448335018 la revanche d une blonde
© UFD

Comment oublier les répliques assassines de cette comédie culte des années 2000 ! Porté par Reese Witherspoon, La Revanche d’une blonde suit l’histoire d’Elle Woods, étudiante excentrique qui ne jure que par le rose et en apparence superficielle, mais bien plus intelligente qu’elle n’y paraît. Surdouée, elle préside avec brio une association étudiante au lycée de Los Angeles et a tous les atouts pour réussir dans la vie. Seul bémol ? Son petit ami, Warner, le garçon le plus mignon de l'école et grand misogyne, décide de la larguer prétextant qu’elle ne correspond pas à ses ambitions politiques - un fauteuil de sénateur avant la trentaine -, puisque c’est bien connu, les femmes qui prennent soin d’elles sont fatalement écervelées, narcissiques et débiles. Malgré cette rupture soudaine et inattendue, Elle Woods est bien décidée à prouver ses capacités et s'inscrit en droit à Harvard pour faire la conquête de la plus prestigieuse université américaine. Morale de l’histoire, sans spoiler : oui, les femmes réussissent leur vie sans homme dans les pattes.

Blue Valentine

1581601579801010 blue valentine
© Films sans Frontières

Michelle Williams et Ryan Gosling sont des symboles de jeunesse et d’insouciance dans ce film de Derek Cianfrance, qui raconte l’histoire d’un couple, du coup de foudre jusqu’à sa déliquescence. Ryan Gosling joue Dean, un peintre en bâtiment armé de son sourire et d’un ukulélé. Michelle Williams interprète Cindy, sa femme, une infirmière qui essaie de joindre les deux bouts. Leurs disputes sont capturées en gros plans, et revêtent un tour tragique lorsqu’elles sont entrelacées de souvenirs de leur idylle insouciante des débuts. En deux mots : être en couple, c’est déprimant.

Mustang

1581601725129758 mustang
© Ad Vitam

Couronné de pas moins de 10 prix en 2017, dont 4 César, le film turc Mustang, réalisé par Deniz Gamze Ergüven s’intéresse au destin de Lale et ses quatre sœurs dans un village reculé de Turquie. Lorsqu’elles rentrent de l’école en jouant avec des garçons, elles ne s’attendaient pas à déclencher un scandale aux conséquences inattendues. La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées. Une véritable ode à la sororité et la liberté.

Articles associés

Recommandé pour vous