Art & Culture

Les 10 meilleurs classiques hollywoodiens à voir pour Noël

Ces films de Noël intemporels ne manqueront pas d'apporter de la joie à la saison.
Reading time 7 minutes

La saison qui invite à se blottir au chaud avec une tasse de chocolat chaud est arrivée, et rien ne génère plus de nostalgie saisonnière qu'un vieux film de Noël hollywoodien. Le glamour et le romantisme du cinéma de la première heure sont inégalés, et ne manqueront pas de susciter un peu de joie de vivre. Avec la baisse des températures et la distanciation sociale qui restent de mise, rester à la maison est non seulement chaleureux et bienvenu, mais aussi responsable. Pour vous aider à vous mettre dans l'ambiance de la saison, voici les 10 meilleurs vieux films de Noël hollywoodiens.

L'Aventure d'une nuit (1940)

L'Aventure d'une nuit est un jeu de piste de Noël qui se déroule à New York, à la poursuite d'une voleuse de bracelet Lee Leander (Barbara Stanwyck) et du procureur chargé de son affaire, John "Jack" Sargeant (Fred Macmurray). A travers une série d'événements, ce qui commence comme un film sur une affaire de vol se transforme en une romance de Noël chaleureuse comme seul Hollywood sait les produire. 

L'amour chante et danse (1942)

Ce classique d'Irving Berlin met en vedette Bing Crosby et Fred Astaire, avec toutes les chansons et la danse propres à un film festif. La chanson à succès "White Christmas" a été écrite pour ce film et a remporté l'Oscar de la meilleure chanson originale en 1943. Le personnage de Crosby, Jim, fait partie d'un groupe de musique populaire de la ville et prévoit de transformer une ferme du Connecticut en Holiday Inn, où les visiteurs pourront séjourner et assister à des spectacles pour Noël, Pâques, etc. Le film se déroule sur une année, de Noël à Noël, et promet une balade romantique. 

Joyeux Noël dans le Connecticut (1945)

Ce film de Noël suit une New-Yorkaise, Elizabeth Lane (Barbara Stanwyck), qui a une carrière d'écrivaine et se fait passer pour une femme au foyer vivant dans une ferme du Connecticut. Lorsque son éditeur lui propose d'organiser un dîner de Noël pour le héros de guerre Jefferson Jones, Elizabeth doit faire face à la musique alors qu'elle et Jefferson tombent amoureux au cours des vacances.

La vie est belle (1946)

L'un des films de Noël les plus cités de tous les temps, La vie est belle est un film culte. Lorsque George Bailey (James Stewart), au bord du suicide, est confronté à son ange gardien Clarence (Henry Travers) la veille de Noël, George apprend à quel point il a touché la vie de ceux qui l'entourent. Le film a reçu des critiques mitigées lors de sa première sortie, mais il est depuis entré au panthéon des classiques de Noël à ne pas manquer. 

Le Miracle de la 34e rue (1947)

Mettant en vedette la jeune actrice Natalie Wood dans l'un de ses premiers rôles au cinéma, ce film de 1947 se déroule autour du méga-centre commercial de New York, Macy's, pendant la période des fêtes. Un film familial réconfortant sur un homme nommé Kris Kringle qui accomplit sa part de miracles pendant les fêtes de fin d'année.

Honni soit qui mal y pense (1947)

Mettant en vedette Cary Grant, le tombeur du vieux Hollywood, ce film raconte l'histoire de l'évêque Henry Brougham en crise, et de l'ange Dudley qui vient l'aider. Les événements du film culminent la veille de Noël avec un sermon inoubliable et réconfortant prononcé par Henry. 

C'est arrivé dans la Cinquième Avenue (1947)

Nommé pour l'Oscar de la meilleure histoire, C'est arrivé dans la Cinquième Avenue raconte l'histoire de vagabonds qui s'installent dans un manoir de la Cinquième Avenue pendant la saison hivernale, alors que son propriétaire n'est pas en ville. L'équipe de vagabonds crée un lien indissoluble alors qu'ils célèbrent ensemble les fêtes de fin d'année dans un récit qui sonne encore vrai aujourd'hui. 

 

Scrooge (1951)

L'adaptation cinématographique de Scrooge de Charles Dickens, réalisée en 1951, est l'une des histoires de Noël les plus connues qui a été maintes fois racontée. On y voit Alastair Sim dans le rôle d'Ebenezer Scrooge et Michael Horden dans celui du fantôme de son partenaire commercial, Jacob Marley. Visité par les esprits des Noël passés, présents et à venir à la veille des fêtes, l'histoire enseigne l'importante leçon d'être bienveillant les uns envers les autres.

The Holly and the Ivy (1952)

Adapté d'une pièce de théâtre du même nom de Wynyard Brown, et avec un chant de Noël britannique traditionnel du même nom, le film raconte l'histoire d'un ecclésiastique dont les tensions familiales s'exacerbent lors d'une réunion la veille de Noël, laissant la famille confrontée à ses luttes avant le service du matin de Noël du lendemain. 

Noël blanc (1954)

Sur une musique d'Irving Berlin, le film commence la veille de Noël, pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque deux soldats, joués par Bing Crosby et Danny Kaye, se lancent dans une carrière d'artistes en donnant un spectacle pour l'armée. Des années plus tard, deux sœurs se joignent à leur numéro, et une romance de vacances s'ensuit. Bing Crosby reprend notamment la chanson qu'il avait chantée pour la première fois dans L'amour chante et danse, et est rejoint cette fois par Kaye, Rosemary Clooney et Vera-Ellen.

Tags

noel
film

Articles associés

Recommandé pour vous