Art & Culture

Une exposition immersive dédiée à Gustav Klimt arrive à Bruxelles

Après une première expérience immersive dédiée à l’œuvre de Monet en 2020, la Galerie Horta présente sa nouvelle exposition où le spectateur est invité à littéralement plonger dans les peintures de grands artistes, cette fois consacrée à Gustav Klimt.
Reading time 4 minutes
"Le Baiser" de Gustav Klimt, 1907–1908.

L'édition précédente dédiée à Monet était un succès de taille. Le 24 mars prochain, Exhibition Hub revient à la Galerie Horta, à Bruxelles, pour présenter "Gustav Klimt, The Immersive Experience", nouvelle exposition immersive consacrée cette fois à l’art du maître symboliste autrichien, figure de proue du mouvement art nouveau et héros de la Sécession. Un peintre aux mille facettes, dont l’œuvre sera exposée grâce à la magie de l’immersion et de la technologie de la réalité virtuelle.

Peintre d’allégories, de nus, de paysages, tantôt dessinateur, tantôt décorateur, de bâtiments, de tapisseries, de mosaïques, céramiste ou encore lithographe, Gustav Klimt, né à l’été 1862 d’un père orfèvre et d’une mère chanteuse lyrique, allait devenir la fierté de son pays, un grand nom et l’une des signatures les plus courues de la planète. Si le passage du classicisme à l’art contemporain se fait progressivement dans bien des pays, l’Autriche est le théâtre d’une véritable cassure, plus nette. C’est la Sécession viennoise, qui s’opère à la toute fin du 19e siècle. Gustav Klimt, précurseur s’il en est, est un acteur majeur de la révolution qui s’opère alors. Une influence qui se ressentira autant dans le patrimoine architectural que plus tard dans l’art pictural. "L’idée de cette exposition et notre envie étaient d’offrir une introduction la plus complète et la plus illustrée possible à cet artiste hors du commun", précise Mario Iacampo de Exhibition Hub, PME bruxelloise spécialisée dans la conception et la production d’expositions immersives. Ses œuvres phares seront donc présentes, à l’instar de l’incontournable "Baiser", ainsi que tout le panel de ses réalisations et l’ensemble de ses séries les plus célèbres, des multiples et somptueux fonds dorés aux vues du Lac, en passant par les éléments végétaux, les croquis, etc.

Pour ce qui est des technologies utilisées, l’entreprise carolorégienne a multiplié les techniques : beaucoup de reconstitutions en 3D de bâtiments sur lesquels Klimt a travaillé, de l’animation 3D, de l’animation 2D, des guides en dessins animés pour mener les visiteurs… "Une fois encore, les tableaux vont s’animer comme par magie. Sur la Frise Beethoven (1902) conservée au palais de la Sécession de Vienne, les personnages s’animent avec la grâce que Klimt leur a donnée, et se figent pour laisser apparaître la toile originale... le tout au son de la 9e symphonie. Architecture, peinture et musique sont ici conjugués en harmonie. C’est pour cette richesse-là que Gustav Klimt fut un sujet d’exploration et de travail sur le son et l’image particulièrement inspirant pour l’équipe." Un rendez-vous culturel à ne pas manquer !

 

Exposition "Gustav Klimt, The Immersive Experience", du 24 mars au 5 septembre 2021 à la Galerie Horta, Rue du Marché Aux Herbes 116, 1000 Bruxelles.

Articles associés

Recommandé pour vous