Voyages

Dolce Vita : 3 hot spots transalpins pour une escapade d'octobre

Trois hot spots transalpins, tout nouveaux ou rénovés, à découvrir pour des escapades entre soins et art de vivre.
Reading time 4 minutes

Mandarin Oriental Lago di Como

D’une beauté rare et sauvage, adorée des célébrités – de Gianni Versace en son temps à George Clooney, Brad Pitt ou Natalie Portman dernièrement –, la région du lac de Côme permet une reconnexion totale à la nature, à 50 kilomètres à peine de l’effervescence milanaise. Entre lac et montagnes, on vient s’oxygéner loin du stress de la rentrée au Mandarin Oriental Lago di Como, qui révèle son nouveau visage après une complète rénovation. Niché à Blevio, au cœur de jardins luxuriants rassemblant une cinquantaine d’espèces végétales, le palace s’articule autour de la sculpturale Villa Roccabruna, demeure néoclassique du XIXe siècle. Outre son restaurant gastronomique, l’Aria, on se rend dans ce havre de paix aux vues à couper le souffle pour se ressourcer dans l’enceinte de son superbe spa holistique : 1 300 mètres carrés consacrés aux bienfaits de l’eau sous toutes ses formes, du circuit Kneipp au hammam en passant par les douches sensorielles et la grotte de sel de l’Himalaya. Le point d’orgue de cette expérience immersive hors pair ? Une baignade méditative dans le bassin extérieur de 16 mètres, comme posé en lévitation sur le lac.

Como Castello del Nero

Planté dans la campagne toscane au beau milieu de la région viticole du Chianti, le dernier-né du groupe Como prend place dans l’enceinte du Castello del Nero, château du XIIe siècle repensé du sol au plafond par la talentueuse Paola Navone. Au programme de cette carte postale bucolique : un restaurant étoilé qui célèbre la gastronomie italienne et demeure fidèle à la philosophie Como, “de la ferme à la table” – le domaine de 740 hectares comprend d’ailleurs ses propres ruches ainsi que ses oliveraies. Idéal pour recharger ses batteries à l’approche de l’hiver, l’élégant hôtel 5 étoiles propose également l’offre soins Como Shambhala qui a fait la réputation du groupe hôtelier, complétée par un patrimoine thermal d’exception.

Il Palazzo Experimental

Déjà surmené(e) et à deux doigts du burn out ? On s’accorde un moment rien que pour soi à Venise, le temps d’une parenthèse qui aère le corps comme l’esprit. Chef de file incontesté de la jeune garde hôtelière, l’Experimental Group investit désormais la Sérénissime et signe l’une des ouvertures les plus remarquées de cette fin d’année. À l’origine de la transformation de ce joyau de la Renaissance, comprenant 32 chambres et suites, la très douée Dorothée Meilichzon. Avec son marbre Breccia Capraia, ses miroirs antiques et ses carreaux émaillés faits main, l’écrin aux trois entrées sur le canal de la Giudecca réinterprète avec brio les fondamentaux du design italien. Centre névralgique de ce spot chaleureux à taille humaine, son restaurant, qui propose une carte locale et saisonnière, portée par des pasta maison et des fromages tout droit venus des fermes environnantes.

Articles associés

Recommandé pour vous