Mode

Qui est le mannequin Nathan Westling et pourquoi fait-il le buzz ?

Natalie Westling a connu la frénésie de la Fashion Week en défilant pour Louis Vuitton, Marc Jacobs ou encore Prada. Aujourd’hui, c’est sous le nom de Nathan que le top se révèle au monde.
Reading time 3 minutes
© Instagram @nathanwestling

Silhouette ultra élancée, crinière d’un roux éclatant, et allure tomboyNatalie Westling a rapidement conquis les directeurs de casting des défilés de la Fashion Week. Depuis 2013, elle défile partout dans le monde, et a séduit les plus grandes maisons au point de devenir muse pour Marc Jacobs et Nicolas Ghesquière.

Après une vie à cent à l’heure, en marge de la Fashion Week printemps-été 2019 et de son dernier défilé pour Louis Vuitton, Natalie Westling décide de s’octroyer une pause et de quitter un moment la fashion sphère. Le 19 mars dernier, le top est revenu sous le feu des projecteurs sous une nouvelle identité. Il s’appelle désormais Nathan Westling. Dans une interview accordée à CNN, il explique sa démarche : "J’ai eu l’impression de porter un masque toute ma vie. Après l'avoir enlevé, je suis enfin devenu… je ne sais pas. Je suis devenu moi-même. Je ne prétends plus être quelqu’un d’autre." Sa décision prise, Nathan a rejoint Los Angeles pour entamer sa transformation physique, afin que son corps corresponde enfin à son genre. "C’est un périple et un processus incroyable, et je suis vraiment heureux d’être sur cette voie - et à un âge aussi jeune. C’est une bénédiction", confie-t-il. Sous testostérone, la transformation est lourde, ce qui ne l’empêchera pas d’aller jusqu’au bout du processus, car il envisage de bientôt subir une opération chirurgicale.

1553183747896942 gettyimages 1044650948
Défilé Louis Vuitton printemps-été 2019 © Pascal Le Segretain/Getty Images

Désormais transgenre, le top de 22 ans s’est également confié sur la difficulté d’assumer ce statut en Arizona, sa région de naissance, mais aussi sur l’industrie de la mode qui lui a permis de se construire et d’explorer différentes facettes de lui-même : "Le mannequinat, c'était cool parce que j’ai toujours prétendu être quelqu’un d’autre. Porter autant de maquillages et de coiffures différentes m’a aidé à définir de nouveaux aspects de moi-même. Et finalement, de savoir qui je suis réellement." Quant à son come-back sur les podiums, Nathan semble y être prêt : "Je verrai bien comment l’industrie de la mode réagit à tout ça, mais je ne m’inquiète pas." On ne demande qu’à voir !

 

Articles associés

Recommandé pour vous