Mode

Martin Margiela : et si on s’offrait une de ses créations vintage unique ?

Alors que Martin Margiela faisait l’objet de deux expositions à Paris en 2018, certaines pièces ultra rares du designer belge vont, cette année, être vendues aux enchères pour le plus grand bonheur des collectionneurs.
Reading time 3 minutes
© Karl Prouse/Catwalking/Getty Images

200, c’est le nombre de créations rares ou insolites signées Martin Margiela mises aux enchères en mars prochain. Prêt-à-porter et accessoires uniques créés entre 1989 et 2009 seront au cœur de cette vente en ligne organisée par Artcurial.

Si la vente aura lieu uniquement sur le site de la maison française, il sera tout de même possible de découvrir les pièces en avant-première au cours d’une exposition événement. Elle se tiendra du 26 février au 6 mars 2019 chez Artcurial, avec la complicité de Christophe Brunnquell, ancien directeur artistique du magazine Purple de 1993 à 2007.

Quant aux pièces mises aux enchères, elles concerneront tout ce qui est en lien de près ou de loin avec le couturier. Les collectionneurs pourront par exemple acquérir un patron de veste assemblé en papier industriel indéchirable (de la collection automne-hiver 1997-1998), estimé entre 1 500 et 2 500 euros, une robe housse d’emballage en plastique et adhésif (de la collection automne-hiver 1992-1993), estimé entre 2 000 et 3 000 euros ou encore des accessoires tels que des bottes recouvertes de jersey de couleur chair (de la collection automne-hiver 2007-2008), estimé entre 800 et 1 200 euros ou un collier "aviateur" (de la collection printemps-été 2007), estimé entre 200 et 400 euros.

"L’année 2019 marque un double anniversaire : la naissance de Maison Martin Margiela en 1989, puis le départ de son fondateur en 2009. Nous avions donc très envie de rendre hommage à la révolution puis déferlante créative Margiela qui continue à interroger et influencer la mode d’aujourd’hui", a commenté Pénélope Blanckaert, directrice du département Hermès Vintage & Fashion Art.

Designer conceptuel, Margiela continue de fasciner avec ses créations déconstruites puis reconstruites, ses volumes oversized, et ses matières recyclées. En 2018, son œuvre était ainsi à l’honneur de deux expositions parisiennes, avec une rétrospective au Musée de la mode et l’exposition Margiela/Hermès au Musée des Arts Décoratifs.

La mise aux enchères des 200 créations signées Margiela aura lieu du 6 au 11 mars sur le site d’Artcurial.

Articles associés

Recommandé pour vous