Mode

Louis Vuitton : 6 choses à retenir du défilé homme printemps-été 2020

C’est au cœur de la symbolique Place Dauphine à Paris que Virgil Abloh présentait son troisième défilé homme à la tête de la Maison Louis Vuitton. Enfant issu de la génération streetwear, le couturier a pris l’habitue de présenter des collections street en intégrant les codes historiques de la maison pour un résultat ultra moderne. Mais cette fois, le designer a insufflé d’incroyables touches romantiques, qui ont fait mouche. Décryptage en 6 points clés.
Reading time 3 minutes
© Victor Virgile/Getty Images

Le set iconique

C’est dans un décor de carte postale parisienne que les invités du défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2020 prenaient place, au cœur de la Place Dauphine, dont la forme coïncide avec le V de Vuitton, transformée pour l’occasion. Recréant les terrasses typiques parisiennes faisant le charme de la ville, Virgil Abloh dévoilait des cendriers griffés Louis Vuitton, mais aussi des serviettes, un château gonflable, des bancs martelés du logo LV, et surtout, une librairie. Si l’on ne sait pas encore pour combien de temps cette dernière sera ouverte, on sait tout de même que ce nouvel hot spot distribuera une poignée de livres et de magazines gratuitement, dont la plupart seront liés à l’exposition “Coming of Age”, à la galerie Little Big Man à Los Angeles.

Les harnais composés de fleurs

1561127326191222 lud0112 jpg
© Louis Vuitton

L’accessoire fétiche de Virgil Abloh depuis son arrivée à la tête de Louis Vuitton ? Le harnais, qu’il a véritablement remis au goût du jour. Une excentricité à laquelle les modeux les plus férus ont déjà adhéré, comme Timothée Chalamet. Pour l’été prochain, le créateur joue avec le paradoxal, dévoilant des modèles composés en fleurs, sous une impulsion résolument romantique.

Les sacs en superposition

Après avoir collaboré avec Supreme sur une version rouge du sac Keepall ultra sport, Virgil Abloh dévoilait les saisons dernières des modèles iridescents ou upgradés du monogramme LV apparaissant tels des néons arc-en-ciel fluorescents. Pour l’été prochain, le créateur continue sur sa lancée, imaginant cette fois des pièces surdimensionnées, comme un sac façon trekking, ainsi que des modèles superposés façon gilet de protection.

Flower power

Le mot d’ordre de cette collection printemps-été 2020 ? Flower power. Au sens littéral, avec des bouquets ornant par touche des chapeaux, des sacs ou des harnais, mais aussi figuré, avec des chemises fluides, des hoodies, des ensembles streetwear ou encore des trenchs. Les fleurs viennent aussi habiller les sacs, et pantalons façon broderies, pour une véritable ode à la saison estivale.

Le tailoring street

Cette fois encore, Virgil Abloh a ponctué sa collection d’influences street, sa signature mode. Il dévoile ainsi des silhouettes conjuguant tailoring et élégance classique, depuis les chemises longues fleuries, en passant par les vestes de trappeurs revisitées, les sweats à capuche et les shorts effet padding.

Le front row étoilé

Gigi Hadid, Lewis Hamilton, Maluma, J Balvin… Les amis les plus chers du créateur ont tous fait le déplacement pour assister à son troisième défilé pour Louis Vuitton.

Articles associés

Recommandé pour vous