Mode

5 choses à savoir sur Leomie Anderson, le nouvel ange Victoria’s Secret

À chaque semaine son nouvel ange. Après Barbara Palvin et Alexina Graham, c’est au tour de Leomie Anderson de rejoindre le clan des anges Victoria’s Secret, qui compte désormais 17 mannequins ailés. Voici cinq choses à savoir sur elle.
Reading time 5 minutes
© Thomas Concordia/Getty Images

Alors que Victoria’s Secret peine à voir ses ventes redécoller suite à la polémique engendrée par les propos discriminants tenus par son ancien directeur marketing, Ed Razed, la marque de lingerie semble – enfin – prendre les choses en main. Le top Leomie Anderson, qui défile pour le géant américain depuis maintenant cinq ans, vient ainsi d’être nommé "ange", et rejoint Barbara Palvin et Alexina Graham, les deux derniers mannequins à avoir décroché ce titre avant elle, dans ce clan très fermé. "C’est quelque chose dont j’ai eu peur de rêver parce que je n’ai jamais pensé que cela se réaliserait, mais je suis follement excitée d’annoncer que je suis le tout nouvel ANGE de Victoria’s Secret", s’est-elle réjoui dans un post publié sur Instagram.

 

Pourtant, le top britannique originaire de Jamaïque ne rejoint qu’une toute petite poignée de mannequins noirs a avoir été désignés égéries pour la marque. Voici 5 choses à savoir sur elle.

Elle a commencé le mannequinat très jeune

Originaire de Londres, Leomie Anderson a été repérée alors qu’elle était âgée de seulement 14 ans sur le chemin de l’école. Trois ans plus tard, elle participait à son tout premier défilé pour Marc Jacobs.

Elle est seulement le 6ème mannequin noir a être nommé "ange"

Si le nombre d’anges Victoria’s Secret s’élève aujourd’hui à 17, le clan ne comptait que cinq mannequins noirs avant son arrivée, et ce, depuis l’introduction de la marque en 1997. Car si chaque top Victoria’s Secret bénéficie d’une visibilité importante, la dénomination d’ "ange" est réservée à une élite. Ces derniers sont les visages de la marque, ils jouissent de contrats en béton, de salaires hors-normes, et d’une notoriété unique. La distinction est importante, car, historiquement, les anges ont toujours été majoritairement blancs. En comptant Leomie Anderson, il n’y a eu que 6 anges noirs sur 40 dans l’histoire de la marque. A l'heure actuelle, il n’existe d'ailleurs aucun ange asiatique.

Elle a défilé pour les plus grands

1554466237447788 gettyimages 916006690
Leomie Anderson lors du défilé Jeremy Scott automne-hiver 2018-2019 © Thomas Concordia/Getty Images

Après avoir défilé pour la première fois pour Marc Jacobs, le top de 26 ans a enchaîné les contrats, participant au show de lingerie de Rihanna, Savage x Fenty, mais aussi Tommy Hilfiger, Jeremy Scott, Tom Ford, Chloé ou encore Yeezy.

Elle est à la tête de sa propre marque de vêtements

A côté du mannequinat, Leomie Anderson ne chôme pas. Elle a ainsi fondé sa propre marque L.A.P.P. the brand, une ligne de pièces sportswear s’inscrivant dans la tendance athleisure. Rihanna et Jasmine Sanders – pour ne citer qu’elles - portent d’ailleurs souvent avec ses créations. Cette expérience lui a permis d’animer son propre TEDx Talk. Rien que ça.

Elle soutient activement la représentation de la santé mentale des femmes dans l’industrie de la mode

Entre la promotion de sa marque, ses nombreux défilés et ses compagnes publicitaires, le mannequin trouve encore le temps de faire entendre sa voix. Sur son blog L.A.P.P. lancé en 2016, elle se présente comme porte-parole des femmes faisant face à des problèmes de santé mentale, notamment provoqués par la pression exercée sur les jeunes filles dans notre société. Sa plateforme fait ainsi office de un support pour sa marque de vêtements. Sa première collection invitait les femmes à oser dire "non", afin de "faire en sorte que les jeunes filles se sentent à l’aise à l’idée de dire non face à la pression.

La nomination de Leomie Anderson en tant qu'"ange" serait-elle alors une façon pour Victoria’s Secret de redorer son blason ? A l’évidence, oui. Pas sûr pour autant que cela suffise.

Articles associés

Recommandé pour vous