Mode

Lady Di : comment sa "revenge dress" est entrée dans l'histoire de la mode ?

Un jour, la princesse Diana est apparue vêtue d'une robe en soie noire aux épaules dénudées, véhiculant une image qui ne correspondait pas vraiment à son titre de princesse. Une tenue qualifiée de "revenge dress", qui a marqué l'histoire de la mode pour toujours. Retour sur les coulisses de ce moment mode historique.
Reading time 6 minutes

Le mariage de Diana Spencer et du prince Charles n'a pas été des plus heureux, sûrement depuis le tout début de leur vie commune. Ils se respectaient, un fait qui a été confirmé par les analystes les plus qualifiés du langage corporel, mais il n'y avait pas d'amour sincère entre eux. Bien que depuis les années 1990, chacun d'eux était particulièrement éloigné l'un de l'autre et ne vivait plus ensemble, Lady Di était l'incarnation d'une élégance et d'une générosité véritablement royales. Les règles du palais sont assez strictes et conservatrices, elles s'appliquent non seulement aux mœurs, aux passe-temps, mais aussi aux vêtements portés par les membres de la famille royale. En juin 1994, la princesse Diana a porté une robe qui ne correspondait pas à son titre de princesse - une robe en soie noire aux épaules dénudées - mais convenait parfaitement aux événements d'une journée fatidique, entrant ainsi dans l'histoire comme l'une des robes légendaires de l'histoire de la mode. Devenue culte, la robe fût alors surnommée la "revenge dress", comprenez : robe de vengeance. 

1593000310513304  4

Le 29 juin, une interview télévisée avec le prince Charles était diffusée sur les chaînes publiques, dans le but de lisser et améliorer son image après sa rupture avec Diana, que tout le pays adorait en tant que "princesse du peuple". Puis, il a avoué son aventure illégitime avec Camilla Parker-Bowles (sa deuxième épouse actuelle), avec qui il entretenait une relation avant même son mariage avec Diana, liaison renouvelée en 1986. En réponse aux questions de l'intervieweur au sujet de son honnêteté et de sa fidélité envers sa femme au fil des ans, le prince Charles a expliqué qu'il était dévoué à elle jusqu'à ce que leur mariage commence à éclater, bien qu'ils aient tenté de le sauver. Inutile de préciser qu'avec cette reconnaissance, le fils de la reine de Grande-Bretagne n'a fait qu'aggraver son image aux yeux de la société et qu'il était ainsi impossible pour lui d'obtenir le soutien du peuple britannique.

Le même soir, la princesse Diana est alors apparue publiquement lors d'une fête organisée par le magazine Vanity Fair, bluffant tout le monde à sa manière.

1593000310921438  3

En 2013, l'entreprise de la célèbre commissaire londonienne Carrie Taylor, spécialisée dans les articles de garde-robe, a vendu aux enchères dix des robes les plus iconiques de Diana, dont sa robe en soie noire emblématique. Taylor a déclaré : "Cette robe a été surnommée la 'revenge dress', car la princesse Diana l'a mise le soir même du jour où le prince Charles a avoué avoir commis un adultère avec Camilla. Beaucoup auraient compris que la princesse doive annuler son voyage et n'avait pas été présente ce soir-là, mais elle est arrivée dans cette robe, tout simplement incroyablement belle, et donc, sans dire un seul mot, a fait une grande déclaration sur cette situation."

Bien sûr, on n'aura jamais l'occasion de le savoir avec certitude la véritable intention de la princesse Diana et si sa tenue était avérée être une pure coïncidence. La créatrice de robes Christina Stambolian a déclaré qu'en fait, la robe avait été cousue pour Lady Di trois ans avant sa première sortie publique. La princesse n'a pas osé la porter plus tôt, afin de ne pas enfreindre le code vestimentaire royal, reconnaissant avec franchise, qu'elle la considérait comme un geste trop audacieux. Lors de la soirée Vanity Fair, Diana devait initialement porter une robe Valentino spécialement créée pour elle jusqu'à ce qu'au dernier moment, elle change d'avis, portant son choix en faveur de la robe noire Christina Stambolian. Anna Harvey, qui a aidé la princesse à se préparer ce jour-là, a expliqué que Diana voulait être éblouissante ce soir-là. Même si elle a fait ce choix pour des motifs de vengance, il faut reconnaître qu'elle a réussi à le faire avec brio, car la vengeance est un plat qui se mange froid.

1593000311171342 emytlo1wsaauyi

Le monde entier a laisser éclaté ses critiques contre le prince et a ressenti une pitié sincère pour Diana. Cependant, elle n'avait besoin de la pitié de personne. Elle n'avait besoin de la sympathie de personne. Alors que les journaux avaient écrit des titres scandaleux lors de leurs dernières éditions, à partir de mots maladroitement prononcés par Charles, la princesse n'a pas perdu son estime de soi. Lors de la soirée, la princesse Diana n’a ainsi jamais mentionné l’interview de son mari. Elle se comportait calmement et naturellement, comme une vraie aristocrate. Plutôt que de s'emporter, elle a laissé sa "revenge dress" parler pour elle, montrant que Diana était capable de se passer parfaitement du prince Charles et de condamner sa famille. D'être une personne à part entière, une femme et une mère, courageuse, honnête et incroyablement belle, même sans le prince Charles

Articles associés

Recommandé pour vous