Mode

Elliot & Ostrich, la nouvelle marque belge de bijoux à suivre de près

Vous risquez d’en entendre parler cette année : Elliot & Ostrich est la nouvelle marque belge à suivre de près dans l’univers du bijou de luxe. Zoom sa première collection et ses inspirations.
Reading time 4 minutes
© Elliot & Ostrich

Une expertise belge unique

Retenez bien son nom : Elliot & Ostrich. Lancée il y a moins de trois mois par Jennifer Elliot, Anversoise d’origine sud-africaine, cette marque de bijoux en or 18 carats 100 % made in Belgique promet de buzzer en 2019. Son style signature ? L’autruche, "un oiseau à part qui ne vole pas, mais se déplace comme s’il dansait, telle une ballerine", qu’elle décline aussi bien dans son nom – ostrich signifie autruche en anglais – mais aussi dans ses collections, dont un collier ultra désirable, ou encore dans son credo : "Dansez votre danse et célébrez les moments qui comptent !"

Bagues, colliers, bracelets et boucles d’oreilles... On y trouve des styles variés, le tout en or 18 carats sertis de diamants ou de pierres précieuses colorées et sélectionnées avec soin par la créatrice. 

Une modernité indéniable

Preuve que la griffe se veut moderne : elle mise sur un principe de mix & match, style à adopter sans hésiter lorsque l’on porte des bijoux Elliot & Ostrich. Oubliez les parures assorties beaucoup trop formelles. La tendance est au mélange et à la créativité. De quoi se façonner un look unique, impossible à copier. Une modernité véhiculée également par la possibilité de personnaliser les pièces de la collection de A à Z, selon les envies du moment.

Enfin, le label, dont la principale collection nommée ‘Moments’, propose également des alliances upgradées. Pas vraiment fan de l’or rose tel qu’on le connaît, la créatrice a ainsi développé son propre alliage, afin de le rendre intemporel. La couleur ‘Yosé’ se caractérise par une couleur jaune et un ton saumoné chaud tirant vers le cuivre.

"Il est plus doux et plus féminin, d’un aspect extrêmement sophistiqué. Il convient également aux hommes qui cherchent une alliance classique avec une touche personnelle", explique Jennifer Elliot. "L’idée est de capturer chaque moment important de votre vie dans un bijou pour que vos bijoux racontent votre histoire unique. Comme des tatouages dorés éphémères. L’objectif est que les pièces restent belles, pour toujours, et qu’elles puissent raconter votre histoire aux générations futures. Aux États-Unis, ils sont également appelés ‘héritages modernes.’"

Sydney et Los Angeles, ses inspirations

Synonymes de lifestyle élégant mais casual, les villes de Sydney et Los Angeles sont des inspirations très fortes pour la créatrice. "Les noms des bijoux font également référence à des noms de lieux ou à des noms de personnes inoubliables ou qui ont compté dans la vie de Jennifer : Pretoria (sa ville natale), Tsavo (le parc national), Didi (en référence à la princesse Diana),… mais également Ostrich (l’autruche), la muse de la marque de bijoux." Ce dernier a d’ailleurs une consonance particulière pour elle. Il renvoie à ses racines africaines et à sa tradition, où il est considéré comme "le porteur de visions et de rêves, un symbole d’éveil, de positivité, de féminité, d’émancipation et d’authenticité."

La collection "Moments" en images

Articles associés

Recommandé pour vous