Hommes

Les secrets les mieux gardés de Jared Leto

Après trois décennies de crowd-surfing depuis les scènes de concert rock et de transformations drastiques sur grand écran, l’énigmatique acteur, musicien et provocateur revient sur sa vie à l’aube d’une nouvelle ère avec le prodige de la pop et frère de Billie Eilish, Finneas O'Connell.
Reading time 18 minutes

Photographie par Cameron McCool
Stylisme par Karla Welch
Introduction par Joshua Glass

Il y a vingt ans, Jared Leto était perché sous héroïne, se lançant dans un tour de manège fantasmagorique à la Coney Island vers le grand abîme. En jouant Harry, le héros déchu de Requiem For a Dream, l’épopée psychologique de Darren Aronofsky, Leto a mérité les vivas de la critique, catapultant l’acteur et musicien (il a formé le groupe de rock culte Thirty Seconds to Mars avec son frère Shannon en 1998) en haut de l’affiche après des rôles secondaires mais électriques dans La Fille du train, Une vie volée ou Fight Club de David Fincher, des performances intenses doublées d’une méthode martyrisante. Pour la saga d’Aronofsky, Leto a fait scandale en vivant plusieurs mois comme un sans-abri à New York, s’abstenant de relations sexuelles et de repas réguliers pour se transformer physiquement, construisant jour après jour le regard émacié de son personnage toxicomane. Au cours des deux décennies qui ont suivi, Leto a continué à chasser les extrêmes – jouer un superméchant millennial dans Suicide Squad ou un trafiquant de pilules transgenre dans Dallas Buyer’s Club – avec des performances subversives, parfois bizarres qui soulèvent la question : n’a-t-il aucune limite dans ses défis ? De même, dans la musique et la mode, Leto a dissous les frontières de la norme hollywoodienne, en évoluant du rebelle et underground au maximalisme fluide imaginé par Alessandro Michele chez Gucci (pour qui Jared a joué l’égérie) et une nouvelle génération de TikTokers expérimentaux. Aujourd'hui, Leto, avec sa longue crinière et son physique bien construit, n’est plus le jeune rocker en jean serré qui foulait le sol du Vans Warped Tour. Au moment où l’on fête l’anniversaire de Requiem For a Dream, il parle avec son ami de longue date (et collaborateur occasionnel) Finneas O’Connell – plus connu sous le nom de Finneas, l’éminence grise de sa sœur Billie Eilish –, de son nouvel amour de l’escalade, des grands moments de ses performances live, et même de musique inédite.

1605870192353381 jared leto interview finneas billie eilish morbius
Chemise, pantalon et bottes SAINT LAURENT, Bague JOHN HARDY, Collier BELADORA.

FINNEAS : Avant notre rencontre, j’ai lu une interview de toi dans laquelle tu dis aimer utiliser le pouvoir du non. Cela a vraiment influencé la manière dont j’ai mené ma carrière, et, je crois, Billie la sienne. Tu nous as incités à faire preuve de prudence dans nos engagements, alors je t’en remercie. Tu es si définitif et réfléchi dans les choix que tu fais que je voulais te demander s’il y a quelque chose que tu regrettes d’avoir refusé.

JARED LETO : Je devrais probablement dire que je suis nul pour dire non, c’est pourquoi j’essaie d’être aussi attentif que possible. J’adore travailler. Je dois donc vraiment surveiller la quantité de travail à laquelle je m’astreins, car tout ce à quoi tu dis oui est un non à autre chose, et inversement. Je ne pense pas vraiment en termes de regret, mais si je devais mettre certaines choses dans cette case, il serait probablement moins question de refus de films que de passer plus de temps à escalader des montagnes et à être en plein air. C’est quelque chose que j’aurais aimé faire davantage dans ma vie.

1605870192730820 jared leto l officiel hommes usa october 2020 color photo in saint laurent officiel1605870193045448 cm jared leto l officiel 292 2
LES DEUX LOOKS : Jared Leto porte une chemise SAINT LAURENT.
1605870193376234 jared leto l officiel hommes usa october 2020 black and white in fear of god x ermenegildo zegna xkarla g.h. bass co. officiel
Blazer et pantalon FEAR OF GOD X ERMENEGILDO ZEGNA, chemise XKARLA et chaussures GH BASS & CO.

FO : C’est bien de savoir que l’escalade t’épanouit parce que l’épanouissement vient à petites doses, en particulier pour les artistes. Il y a un certain degré d’accomplissement créatif dans la conception d’un album, bien sûr, ou j’imagine dans le tournage d’un film, mais il y a aussi tellement d’espace cérébral qui est consacré à réfléchir au prochain projet sur lequel on va travailler, ou au refrain de cette chanson qui n’est toujours pas le bon, etc. C’est ce que je ressens chaque fois que je travaille sur un album, donc l’idée que grimper t’apporte autant de satisfaction me procure beaucoup de joie. Tout le monde devrait trouver une activité qui apporte un sentiment d’excitation. Tu es sans doute aujourd’hui en position de donner beaucoup de conseils aux gens, mais je voudrais savoir à qui, toi, tu demandes conseil ?

JL : Ce qui est drôle avec la musique, c’est que quand tu travailles sur un album – en ce qui me concerne, je travaille sur des albums pendant des années –, un jour tu es au sommet du monde parce que tu as une illumination, et puis trois semaines plus tard, tu détestes ce que tu as fait. Je passe souvent par ces montagnes russes d’insatisfaction, de surprise et d’excitation. Or l’escalade c’est le plein air, la simplicité, cet instinct de base qui t’oblige à être complètement dans l’instant. En matière de conseil, je me tourne vers de nombreuses personnes. Quand je fais de la musique, ça peut être quelqu’un comme toi, ce que j’ai fait plusieurs fois. D’ailleurs, j’ai terminé une des démos sur lesquelles nous avons travaillé ensemble, je devrais te l’envoyer pour que tu l’écoutes.

1605870193692341 jared leto l officiel hommes usa october 2020 black and white photo in vintage sweater gucci officiel
Sweat VINTAGE, jean GUCCI.

FO : S’il te plaît, j’adorerais l’entendre!

JL : C’est plutôt cool. C’est super bizarre et super sombre, j’adore ça et je pense que tu vas adorer aussi. L’avantage de faire des films c’est que tu as le réalisateur, les scénaristes, les éditeurs et d’autres acteurs avec qui travailler. J’étais au téléphone l’autre jour en train de faire un enregistrement de voix pour Morbius, et je me suis arrêté et j’ai posé une question aux techniciens, que je me posais depuis des années. Je crois que je suis obsédé par l’apprentissage. Je suis hyper curieux et je veux apprendre tout le temps.

FO : C’est probablement pour cela que tu es si doué pour tant de choses. Tu peux également te permettre le luxe d’avoir des experts pour te donner des conseils. Pour moi, il n’y a pas de meilleur professeur qu’une personne passionnée par son domaine. J’étais récemment avec Steve Bellamy, qui dirige Kodak, et je lui ai posé une question simple sur la longueur des bobines de film. Si j’étais allé à l’école de cinéma et que j’avais étudié le film photo, cela aurait été une conférence ennuyeuse de six semaines, mais là j’avais l’impression d’absorber tout ce qu’il y a à savoir en dix minutes.

"J’ai beaucoup à rattraper car j’ai longtemps été concentré sur mes objectifs de carrière et mes ambitions"

JL : Je pense que j’apprends aussi de mes amis. Je suis peut-être bon dans certains domaines, mais terriblement nul dans tellement d’autres. J’aime apprendre de mes amis... comment ils passent leur temps libre; quelle est leur vie sociale. J’ai beaucoup à rattraper car j’ai longtemps été concentré sur mes objectifs de carrière et mes ambitions, pendant des d’années. Je consacre enfin plus de temps à d’autres choses, alors toi et d’autres personnes pourriez m’apprendre beaucoup là-dessus.

FO : Tu as été très gentil avec moi et Billie bien avant que quiconque ne soit au courant de notre existence, et nous t’en sommes très reconnaissants. Nous avions tant besoin de conseils de la part de personnes plus avancées que nous sur ce long chemin. Tu nous avais dit que lorsque tu as commencé à faire de la musique, personne ne voulait signer ton groupe. C’était fou à entendre parce que ta musique a joué un rôle majeur pendant mon adolescence. Était- ce vraiment le cas?

JL: Oui, mais je pense qu’une partie du problème a pu venir de nous (rires)... Nous avions refusé de jouer à Los Angeles. Je crois que le concert le plus proche que nous avons fait était à Santa Barbara. C’était compliqué, même après notre signature. Nous n’avons pas vraiment eu de succès pendant sept ou huit ans, et notre première percée n’a eu lieu qu’en 2006 avec la chanson The Kill. Et même là, à un moment donné, les stations de radio ont refusé de diffuser notre musique. MTV a déclaré qu’elle ne cautionnerait jamais Thirty Seconds to Mars! Depuis, nous avons remporté deux douzaines de MTV awards et joué probablement dans une douzaine de remises de prix MTV à travers le monde. Nous sommes devenus d’excellents partenaires, mais nous avons gravi les échelons du négatif absolu à un succès que nous n’avions jamais imaginé. J’ai tellement de gratitude pour toutes ces expériences. Lorsqu’on débute, on a hâte. Les principaux moteurs pour moi étaient la peur et l’échec, mais quand je regarde en arrière, c’est plutôt la gratitude. Même quand je me projette dans le futur, je ressens cette gratitude, c’est bien d’arriver à cette pensée.

FO : En parlant de MTV, je ne savais pas que tu avais réalisé plusieurs de tes vidéos sous un pseudonyme. C’est une chose que Thirty Seconds to Mars et ma sœur ont en commun : la composante visuelle est si forte qu’elle rend la musique encore plus attrayante. J’entends depuis des années que tu ne regardes pas les films dans lesquels tu joues, alors réaliser un clip vidéo doit être un défi, car tu dois regarder ta propre performance...

1605870193995375 jared leto l officiel hommes usa october 2020 color photo in saint laurent white shirt officiel
Chemise SAINT LAURENT.

JL : On a toujours beaucoup tourné. On avait pris l’habitude de se plaindre à notre agent si on avait un jour de congé, alors il était courant pour nous de faire des spectacles 21 jours consécutifs, 18 jours consécutifs, puis 14 jours consécutifs. Si on avait un jour de congé au milieu, on se disait “mais qu’est-ce qu’on va faire?” On n’en serait pas si on ne s’était pas engagé dans ce type de tournées. C’est drôle, au tout début de la carrière du groupe, à l’époque où j’étais à Cannes, Requiem For a Dream faisait ses débuts au festival du film et, comme vous le savez, je ne regarde généralement pas mes films. Darren Aronofsky m’a mis dans une situation critique. Il m’a traîné à la première et m’a dit : “Il faut regarder le film, il faut faire partie de cette expérience, monter les marches de la Croisette”, et je l’ai fait. J’ai regardé le film. Je me suis assis à côté de Hubert Selby Jr. Alors que les lumières s’allumaient, on s’est regardé en larmes. Tout le monde était debout, donnant une standing ovation. Plus tard dans la nuit, on est allé chez Elton John – un genre de palais – avec les acteurs. Elton est un véritable supporter, il encourage les jeunes artistes, et il est vraiment à l’écoute. On parlait ce soir-là et je lui ai dit que je faisais de la musique depuis toujours. J’ai commencé en disant : “Mon frère et moi avons ce groupe Thirty Seconds to Mars.” Il a dit: “Faites une tournée, une autre tournée, puis une nouvelle tournée, et lorsque vous en aurez terminé, faites une autre tournée.” C’est vraiment Elton qui m’a encouragé à doubler les concerts parce qu’il m’a parlé de la façon dont cela avait changé sa vie à lui. Ce qu’il a dit a vraiment eu un impact sur moi. Je suis vraiment reconnaissant parce qu’il avait raison.

1605870194260178 jared leto l officiel hommes usa october 2020 in saint laurent black tee officiel
Chemise SAINT LAURENT.

FO : Je pense au rôle que les psychédéliques ont joué dans ma vie. JL : Comme Tiny Dancer (chanson d’Elton John, ndlr).

FO : Je ne prends pas de drogue, pas pour être rigoureux mais parce que ce n’est tout simplement pas très intéressant pour moi...

JL : C’est bon, j’en ai pris assez pour nous deux, et pour ta sœur aussi.

FO : La plus grande émotion est d’être sur scène, je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit qui rivalise avec le pouvoir d’être devant autant de personnes, chantant dans la paume de votre main. Jared, tu as une vie aux multiples facettes : tu es un acteur et musicien accompli, un grimpeur et un investisseur. As-tu le même sentiment de bonheur et d’euphorie lorsque tu es sur scène pour un grand concert, ou es-tu toujours concentré pour offrir la meilleure performance ? Es-tu capable de ressentir cette puissance et cette joie lorsque tu es sur scène?

JL : Oui, c’est le plus grand des sentiments, et tu as raison de dire qu’il n’y a pas de drogue au monde qui puisse rivaliser avec une course à pied au parc Yosemite ou être sur scène à Paris ou à Londres. Quand je joue, je travaille toujours. Je vais me dire : pourquoi le public à gauche n’est-il pas aussi enthousiaste que celui à droite ? Ou je vais voir ce g amin dans un coin et me donner pour mission de lui faire passer la meilleure nuit de sa vie. J’essaie aussi d’arriver à un lâcher prise pour être vraiment dans le show. Ces moments sont glorieux.

1605870194681300 jared leto l officiel hommes fall 2020 officiel cover in vintage denim jacket and john hardy ring officiel
Veste VINTAGE, bague JOHN HARDY.

FO : Je pense exactement la même chose, si les lumières s’éteignent quelques millisecondes, je le remarque. S’il y a un gamin qui se bat avec un autre sur le côté droit de l’arène, je le remarque. Tout ça pendant que je joue de ma basse et que je chante. C’est vraiment incroyable à quel point on peut être attentif sur scène.

JL : Oui, le cerveau peut se compartimenter, surtout lorsqu’on est dans un état de combat ou de fuite, avec des conséquences importantes. Mais il y a aussi ce qui se passe sur scène, pour moi, mon frère et 40000 personnes, et je me sens complètement détendu, à l’aise et paisible. J’ai vécu ces moments d’absence totale d’inconfort, et c’est une sensation vraiment incroyable. L’intimité, tu sais. Que penses-tu qu’il va se passer avec les tournées dans le futur? Maintenant, je regarde des photos de moi me tenant au- dessus de la foule ou traversant un public de 100000 personnes au festival Rock Am Ring, et je me dis, est-ce que ça va se reproduire ?

FO : Je pense que cela arrivera. Quand, je ne sais pas. Mais ça arrivera. Billie et moi avons des parents qui ont la soixantaine, donc ils présentent un pourcentage de risque plus élevé et, elle, souffre d’asthme, alors j’ai fait très attention. Je pense que la plupart des gens s’ennuient assez pendant cette pandémie. Donc, je pense que dès que les gens apprendront qu’il est même à moitié safe de retourner à Coachella, ils le feront. Les gens semblent préférer les expériences joyeuses à la sécurité à 100 %. Mais je suis tout à fait d’accord avec toi : quand tu regardes des images de concerts passés – surtout maintenant –, cela semble être une folie totale.

JL : Il y a une photo que quelqu’un m’a envoyée, moi debout sur une barricade avec peut-être mille mains tendues pour toucher les miennes. Même après le vaccin, je pense qu’on va toujours se dire : Puis-je avoir une lingette humide ou quelque chose comme ça? Je ne sais pas. Mais je crois que tu as raison, les gens sont prêts à sortir, à se réunir et à célébrer la vie et à passer un foutu bon moment. Je sais que moi, je le suis.

 

Propos recueillis par Finneas

1605870194965934 jared leto l officiel hommes usa october 2020 black and white photo in saint laurent vintage car officiel
Veste, chemise, pantalon et chaussures SAINT LAURENT.

COIFFURE Marcus Francis
GROOMING Jamie Taylor avec Augustinus Bader The Wall Group
DIRECTION CRÉATIVE Trey Laird
DIRECTION ARTISTIQUE Michael Riso
DIRECTRICE VISUELLE Miriam Herzfeld
PRODUCTION Creative Blood

L'Officiel Hommes Belgium Automne-Hiver 2020 sortira en kiosque le 25 novembre 2020.

Articles associés

Recommandé pour vous