Food

Noël : 3 champagnes d'exception pour célébrer les fêtes de fin d'année

Icônes des plus grandes maisons de champagne, ces bouteilles prestigieuses sont les stars de la saison. Avec raison.
Reading time 8 minutes
© Iris Velghe

Laurent Perrier : finesse et élégance avec son Blanc de Blancs

Laurent-Perrier s'impose comme la troisième marque internationale de champagne et l'une des dernières qui soit familiale. Sa nouveauté ? Son excellent Blanc de Blancs Nature.

Laurent-Perrier est une maison qui se distingue par l'ampleur de sa gamme : de l'ultra-brut à la cuvée rosée Alexandra (l’un des rosés de Champagne les plus demandés, d’abord parce qu’il est bon, ensuite parce qu’il fût l’un des premiers lancés sur le marché, il y a plus de cinquante ans) en passant par le demi-sec et, dernièrement, le Blanc de Blancs. Sans oublier la grande cuvée de la maison, la bien nommée Grand Siècle qui ne ressemble à aucune autre grâce à un heureux assemblage de crus classés de plusieurs millésimes complémentaires. Pour résumer, Laurent-Perrier, ce sont 14 millions de bouteilles, élevées dans 700 cuves inox pour une capacité de 270 000 hectolitres. Cette success story, on la doit à Bernard de Nonancourt qui, selon les pros de la question, est le père du champagne moderne. Cet homme qui récupère, au bord de la faillite, en 1949, l'entreprise achetée par sa mère, Marie-Louise Lanson de Nonancourt, et qui la propulse au sommet. Visionnaire et (souvent) à contre-courant, il va dès les années 50 faire le plein d’idées dans un lieu inattendu : chez les brasseurs de bière ! Là, il découvre les cuves en inox, à une époque où les maisons champenoises ne jurent que par le chêne. Grâce à ce nouveau matériau, il va puiser le style et le credo de la maison : "La finesse, la fraîcheur, l’élégance !" Il augmente ensuite la proportion de Chardonnay, ce qui est atypique pour l’époque, plus habituée à des champagnes de dessert sucrés, avec beaucoup de pinot noir vieilli en bois. Puis, il installe les fameuses cuves en inox, révolutionnant l’image du champagne avant d’être abondamment imité par la plupart des maisons. Au début des années 80, Bernard de Nonancourt a une autre intuition : pour créer des accords inédits adapté à l’essor de la "nouvelle cuisine", il va sortir un champagne sans sucre sous le nom d’"ultra-brut" (le premier du genre). Depuis sa mort en 2010, ses deux filles ont repris le flambeau et assurent l’indépendance de la marque, épaulées dans leur tâche par le chef de cave.

 

Divin nectar

La parfaite maîtrise de la vinification et de l’élevage du cépage chardonnay en cuve inox permet à Laurent-Perrier d’élaborer avec brio, un Blanc de Blancs Brut Nature. Tout simplement exceptionnel, ce nectar et sa robe blanche offrent au regard une effervescence fine et persistante, un nez minéral avec des notes d’agrumes et une présence en bouche très équilibrée, toute en fraîcheur, très citronnée. On le sert entre 9 ° et 11 °C ni plus, ni moins. Parfait pour accompagner nos plats de fêtes et en particulier les poissons les plus fins comme des noix de Saint-Jacques à la plancha, par exemple. Un petit goût de paradis.

www.laurent-perrier.com

Veuve Clicquot : prestige et singularité dans son écrin signé Baccarat

1576072454450849 vcp lagrandedamexbaccarat inkwell frontbase open bottle pourer
© Veuve Clicquot

Pour le lancement de La Grande Dame 2008, Veuve Clicquot marque le coup et collabore avec la maison française iconique Baccarat. Au programme : un grand encrier en cristal. En fait, le plus gros morceau de cristal jamais fabriqué et travaillé !

La grande dame, c’est Madame Clicquot, en fait Barbe-Nicole Ponsardin, épouse Clicquot et veuve à 27 ans. Avec son beau-père pour soutien, elle reprend la maison de champagne de son mari, devenant, en 1805, la première femme à la tête d’une telle entreprise, qui, à l’époque, vend 100 000 bouteilles. Quand elle meurt, soixante ans plus tard, elle en produit 750 000. Pour lui rendre hommage, la cuvée La Grande Dame est créée en 1972, année du bicentenaire de la maison. Elle traduit la force de caractère de cette visionnaire. Le pinot noir prédomine, signature de la maison. Il est accompagné de chardonnay. Les raisins sont issus de terroirs grand cru. Les éditions 2004 et 2006 sont en vente autour de 150 €.

 

À l’encre de ses yeux

Déjà à son époque, derrière son bureau à Reims, c’est par courrier que Madame Clicquot donnait ses instructions à ses fournisseurs et agents, et répondait à ses clients, parfois situés à l’autre bout du monde. Inspirée par cette culture épistolaire, la maison Veuve Clicquot dévoile La Grande Dame by Baccarat. Un véritable chef-d’œuvre, symbole de deux savoir-faire français d’exception. Sculpté à partir de 90 kg de cristal, L’Encrier par Baccarat est un trompe-l’œil qui dévoile le plus précieux des seaux à champagne. Un exploit technique qui ne compte que 15 exemplaires uniques à travers le monde, signés et numérotés par Baccarat. Chacun des 15 Encriers est livré avec un étui en chêne noir cachant des flacons des meilleurs millésimes de La Grande Dame : 1989, 2004 et 2008, Brut & Rosé. Prix pour ce travail d'artisans des deux maisons françaises emblématiques: 60 000 €.

www.veuveclicquot.com

Dom Pérignon : amour, design et rock’n roll avec Lenny Kravitz

1576072646215111 2019 dom perignon lenny kravitz magnum signing rgb hd jpg
© Dom Pérignon

Fleuron du groupe LVMH, qui ne produit que des bouteilles millésimées et seulement deux cuvées (blanc et rosé), Dom Pérignon est une marque qui réussit le tour de force de vendre 6 millions de bouteilles comme si chacune était unique.

Depuis le premier millésime, en 1921, le flacon et l’étiquette n’ont pas bougé… jusqu’à aujourd’hui avec cette collaboration glamour entre Dom P. (pour les intimes) et Lenny Kravitz. L’objectif ? Twister les écrins du millésime 2008 et du rosé 2006, et les rendre encore plus désirables.

 

Kravitz, l’artiste pluriel

On le sait peu, mais en marge de sa carrière de musicien, la star new-yorkaise dispose d'un studio de design à travers lequel il signe la conception de suites à Las Vegas ou de lofts à Manhattan. Pour Dom Pérignon, Kravitz a donc repensé l'iconique blason de la maison champenoise en s'inspirant des codes de l'orfèvrerie. La texture métallique est martelée et emprunte les airs d'un bouclier. Les coffrets des deux millésimes ont été produits en édition limitée et seront commercialisés en avant-première au pop-up store Dom Pérignon des Galeries Lafayette Hausmann au prix de 190 € pour le 2009 et 360 € le rosé 2006. Les élixirs seront ensuite vendus auprès d'une sélection de cavistes triés sur le volet. Au sein de cette collection prestigieuse trônera un magnum hors norme comportant la signature de l'artiste. Les 150 cl du millésime 2008 se nichent dans un coffret en cuir inspiré d'une peau de serpent. Seuls deux exemplaires seront disponibles à la vente, au prix de 2 500 €. Enfin, la star a planché sur la conception d'une table-bar dédiée à la dégustation du champagne. Le meuble est réalisé en laque noire et bordé de laiton brossé. Pour le moment, cette table est unique et n'est pas encore commercialisée.

www.domperignon.com

Articles associés

Recommandé pour vous