Fashion Week

Prada : les splendeurs de l’optimisme du défilé homme printemps-été 2020

Prada présentait jeudi soir à Shanghai sa collection masculine printemps-été 2020, guidée par une vision bienveillante et optimiste.
Reading time 2 minutes

Si la mode dit beaucoup de son époque, elle a le droit (le devoir ?) de s’écarter des lieux communs et d’offrir une perspective nouvelle sur ce qui l’entoure. Dans un ancien silo, paré de lumières bleues, la maison Prada le démontrait : puissance des couleurs, netteté des coupes, affirmation des matières, il semblait que planait au-dessus des silhouettes un esprit tayloring revendiquant son autorité. L’intervention du collectif United Visual Artists modulait admirablement l’espace, équilibrant incertitudes et réconfort. La finesse romantique de la maison trouve ici toute son expression, puisant dans la palette chromatique, du sable tendre au rouge éclatant en passant par un noir brillant - et l’inventivité technique des ressources convoquant une certaine idée de la mode. Jeux sur les volumes, les distorsions, décalages malicieux sur des intemporels du vestiaire — polos, chemises, blousons, bermudas — offrent à notre regard une (re)mise en question de nos rituels parfois abîmés par l’habitude - et chacun sait que l’habitude érode le désir, la joie et la confiance en l’avenir. 

La morale de la fable que nous conte cette collection est stimulante, sensible, sensuel. Comme un idéal, autant à revêtir qu’à suivre. Contre le désespoir amorphe, plaidant pour l’invention joyeuse. On termine par l’intitulé de la collection : Optimist Rythm. Cette dynamique, il nous incombe de la suivre, de laisser nos pas suivre ce chemin tracé avec tant d’élégance et d’assurance qu’il serait fou de l’ignorer.

/

Articles associés

Recommandé pour vous