Fashion Week

Avec Bruno Sialelli, Lanvin chante sous la pluie

Paris pluvieux, Paris heureux pour Bruno Sialelli, qui présentait au Musée du Quai Branly sa seconde collection pour la maison Lanvin.
Reading time 2 minutes

Le point météo

Troisième jour de Fashion Week, troisième jour de pluie. On y prendrait presque goût, après les prophéties climatiques de Marine Serre, Kate Moss marchant sur l'eau chez Saint Laurent et, en ce matin de 25 septembre, la newcomer Sculy ouvrant ce défilé Lanvin armée d'un parapluie, au seul son des gouttes d'eau. 

L'atmopshère

Peut-on encore se passer, sur un catwalk, des 90 décibels réglementaires ? En apparence, c'est ici le silence des jardins du Musée du Quai Branly qui règne. Dans les faits, chaque invité, coiffé d'écouteurs prévus pour l'occasion, est en train de vivre une expérience de "son binaural." Cette pratique consiste à investir pleinement l'espace sonore des œuvres choisies - ici, Le Roi et L’Oiseau, Sa Majesté des Mouches.

La collection

Après Babar, Nemo. Ce Candide de la bande-dessinée, croqué pour la première fois par Winsor McCay en 1905, embarque dans son voyage iniatiaque les 64 silhouettes féminines et masculines de la saison. Partagée entre l'enfance et l'âge adulte, l'allure swipe du carré de soie "Slumberland" noué sur un manteau d'écolier à des silhouettes plus fluides, en lien direct avec l'héritage laissé par Jeanne Lanvin. 

Articles associés

Recommandé pour vous