Beauté

Fashion Week : quels sont les tips d’une hairstylist pour garder des cheveux healthy ?

L'hairstylist Ilham Mestour, habituée des shootings mode les plus prestigieux, coiffe de main de maître les tops en vue sur les défilés de la Fashion Week. Rencontre express lors du Global Beauty Summit de Philips, le temps de glaner quelques tips de pro pour une chevelure toujours au top.
Reading time 4 minutes
© Philips

Quel a été votre parcours et comment la passion de la coiffure s’est-elle imposée à vous ?

Je suis marocaine et j’ai vécu pendant six ans à Casablanca. Dans notre culture, on se rend toutes les semaines au hammam, puis chez le coiffeur. J’ai grandi dans une culture où tous mes modèles féminins participaient à ces activités tandis que je m’asseyais dans le salon de coiffure toute la journée. C’était magique pour moi.

Quelle sera la tendance coiffure de l’hiver 2019 ?

Je suis assez sceptique lorsqu’il s’agit de parler de tendance. Aujourd’hui, je n’en vois plus d’aussi évidentes que dans les 80s ou 90s, mais ce que je constate, c’est que les designers travaillent avec de plus en plus de diversité. Dorénavant, il s’agit de caractère et de personnalité. Mais si je dois répondre, je dirais les coiffures avec du maxi volume, les tresses ou la queue haute, qui ne seront jamais démodés. Et bien sûr le bob, comme celui que Kaia Gerber vient d’adopter. 

Quelle technologie Philips utilisez-vous au quotidien dans votre métier ?

Un sèche cheveux ! Je ne peux pas vivre sans et c’est la première chose que j’utilise lorsque je suis en backstages. Lorsque le mannequin arrive, on utilise des produits et on doit sécher les cheveux. Pour créer de la texture, je peux le faire de n’importe quelle autre façon.

1568993109213099 125 philips
© Philips

Quels sont les faux pas les plus répandus ?

D’être trop agressive avec les outils de coiffure et la façon dont on les utilise. Par exemple, avec un fer à lisser. Parfois, je visite des salons, et je vois des coiffeuses les utiliser de façon très violente. Mais il faut être douce, les cheveux sont tellement importants pour une femme. Le problème, c’est qu’elles souhaitent se coiffer facilement et rapidement, et cela m’effraye. Il faut prendre du temps, comme lorsqu’on applique du maquillage.

Les muses qui vous inspire ?

Je suis très old school : Brigitte Bardot, Lauren Bacall et toutes ces actrices iconiques.

Où puisez-vous l’inspiration pour rester à jour dans cette industrie ?

Le mieux, c’est de parler avec la personne que l’on coiffe. Je veux savoir qui elle est, ce qu’elle fait, ce qu’elle n’aime pas chez elle et pour ses cheveux. C’est une autre façon de penser. Je ne m’aligne pas aux tendances, car c’est très personnel. Je prends le temps de parler.

1568993144660508 126 philips
© Philips

Qui suivez-vous sur Instagram pour trouver l’inspiration ?

Je suis très second degré sur Instagram donc je suis @ward_hair, c’est un célèbre hair stylist hollandais qui travaille à New York et il parodie énormément la mode. Et lorsque je vais sur Instagram, je veux juste rire. Il rend la mode ridicule si je peux dire.

Les 3 choses que vous emportez toujours en backstages ?

Un sèche-cheveux, de la mousse, celle de Keune est super pour créer du volume et un fer à boucler pour créer de la texture.

Un conseil ultime à adopter pour des beaux cheveux ?

Ne pas les laver trop souvent. C’est l’une des plus grosses erreurs que certaines femmes font. Il ne faut pas les laver plus d’une fois par semaine, et utiliser peu de shampooing. Entre temps, on peut les rincer et utiliser du shampooing sec ou du spray sea salt. Ajouter un peu d’après-shampooing sur les pointes aussi.

1568993176014125 021 philips
© Philips

Articles associés

Recommandé pour vous