Art & Culture

TheMerode : le nouveau cercle privé à connaître à Bruxelles

À Bruxelles, TheMerode s’impose comme le nouveau social club à connaître, et surtout, où il faut être membre.
Reading time 4 minutes
© D.R.

Exit le Cercle Lorraine. Le 22 novembre 2021, la Place Poelaert accueille les premiers membres de son tout nouveau cercle privé flambant neuf : TheMerode. Après The Club, qui réunit les passionnés d’auto et de marques de prestige, ou encore The Nine, réservé uniquement aux femmes, TheMerode "se donne pour mission de promouvoir la transformation de la société" au cœur de ce palace bruxellois restauré de fond en comble par ses fondateurs.

"Nous stimulons d’une manière unique le désir de changement et créons un lieu convivial et inspirant axé sur le partage et le développement de nouvelles idées", souligne Bruno Pani, co-fondateur de TheMerode, aux côtés de Jean-Philippe Maes et Bernard Stas de Profirst, les deux autres têtes pensantes du club. Concrètement, le lieu établi sur l’ancien siège du Cercle Lorraine, hôtel particulier de trois étages bordant un des coins de la prestigieuse place Poelaert à Bruxelles, souhaite proposer un programme holistique à ses membres à coups d’orateurs inspirants, de dîners thématiques et d’événements propices au réseautage sans oublier une bibliothèque numérique. Les membres auront ainsi la possibilité de participer en personne à plus d’une centaine d’événements par an autour de thématiques comme le réseautage en communauté, le développement du leadership, la durabilité, les nouvelles technologies, les innovations et la culture. Outre les conférences et autres séminaires, TheMerode club proposera des bar takeovers, des exposés et des présentations de livres, des ateliers, un programme artistique, des afterworks et bien plus.

/

Nouveau QG des cool kids de la capitale - les 25 à 35 ans bénéficient d’une cotisation annuelle de 850 € (soit environ 70 €/mois) contre une cotisation annuelle individuelle de 1200 €/an ou 2000 €/an pour les couples – TheMerode s’envisage également comme un lieu de partage avec la possibilité pour ses membres de déguster des mets d’exception concoctés dans un esprit de durabilité grâce à une collaboration avec des petits producteurs, belges pour la plupart, qui allient qualité et méthodes responsables. L’ouverture du club coïncide ainsi avec celle d’un restaurant italien, le Ciao, qui disposera de son chef attitré dès janvier 2022. Un bar lounge accueille les membres au petit-déjeuner ou pour un verre d’afterwork.

/

Dernier avantage et pas des moindres : TheMerode Art Project, grâce auquel les membres du club pourront assister à des expositions exceptionnelles centrées sur des artistes émergents ou confirmés, sélectionnés avec soin en collaboration avec différentes galeries parmi lesquelles Mendes Wood DM, Michel Rein, Dvir ou OV Project. Avec une volonté de miser sur de nouvelles découvertes, le club compte également collaborer avec des fondations et des collectionneurs de renommée internationale qui ont élu domicile à Bruxelles. Des visites guidées seront ainsi organisées pour permettre aux membres de découvrir de manière plus approfondie les œuvres, leur place dans l’histoire de l’art et leur contexte historique.

Avec un tel programme, TheMerode compte bien attirer du beau monde et réinventer le social club à Bruxelles, en redonnant toutes ses lettres de noblesse à l’ancien Hôtel de Merode, comme un retour aux sources, avant que Charles de Merode, alors Président du Sénat, ne cède à l’État belge en 1863 la majeure partie des "ravissants jardins séculaires" de sa demeure familiale.

 

TheMerode Club, 6 Place Poelaert, 1000 Bruxelles.

Tags

bruxelles

Articles associés

Recommandé pour vous