Art & Culture

5 questions à Chiara Ferragni sur son documentaire "Unposted"

Présenté lors de la Mostra de Venise, "Unposted", le documentaire sur la vie d'influenceuce et d'entrepreneuse de Chiara Ferragni, est l'un des plus attendus de la rentrée. Nous l'avons rencontrée en marge de la projection.
Reading time 3 minutes
© Stephane Cardinale/Getty Images

C'est une Success Story sans précédent. Le 4 septembre dernier, l'influenceuse la plus puissante du monde Chiara Ferragni présentait Unposted, le documentaire réalisé par Elisa Amoruso retraçant sa vie et son succès fulgurant sur la scène mode, à la Mostra de Venise. A cette occasion, nous l'avons rencontrée afin de lui poser quelques question sur ce film tant attendu. 

Dans Unposted, vous parlez souvent de vous à la troisième personne, pourquoi ?
Je suis une personne transparente et, en réalité, j'ai plus de facettes que ce que l'on voit sur les réseaux sociaux, mais je suis la même personne. Je parle de moi à la troisième personne parce que je fais référence à l'idée de la personne que je veux toujours être, c'est pourquoi je parle à la troisième personne de la Chiara que j'aimerais être. C'est la personne à laquelle j'aspire de devenir.

Vous avez énormément de demandes d'engagement dans des causes humanitaires, pourquoi avez-vous choisi celle contre le cyberharcèlement ?
Lorsque j'ai abordé les initiatives proposées, j’ai pu me retrouver moi-même avec mon récit dans la cause défendue contre la cyberintimidation. J'en ai toujours été victime mais je l'ai vécue de manière positive. Je partageais déjà ma vie avant Instagram, car depuis l’âge de 15-16 ans, je publie des photos et j’ai une communauté avec laquelle je peux me connecter quotidiennement en ligne. Une grande partie essayait de rabaisser ce que je faisais. Ces critiques, en particulier gratuites et non constructives, m'ont fait beaucoup de mal et m'ont aussi mise en doute. Maintenant, j'ai plus facile à moins me soucier de la critique, mais à l'époque c'était plus difficile. C'est pourquoi j'ai choisi cette cause. Aujourd'hui, tout se passe sur les réseaux sociaux, alors réfléchissez à la manière dont ces critiques peuvent faire mal. C'est quelque chose que tout le monde partage. Il est très facile d’être harceleur. Vous devez donc vous battre pour apprendre à l’utilisateur à recevoir des critiques négatives, à prendre ce qu’il faut, mais à toujours suivre son instinct.

Comptez-vous un jour entrer en politique ?
Je ferai jamais cela et je ne voudrais jamais me mettre dans cette situation.

Le succès est-il compliqué si vous êtes une femme ?
Il existe de très forts préjugés dans notre société à leur égard.

Les réseaux sociaux sont-ils forcément mauvais ?
Ils ont créé une nouvelle langue, une relation plus directe. Maintenant, vous pouvez parler directement à une marque. Avant c'était difficile de créer un débat. Maintenant nous pouvons et nous devons le faire.

Articles associés

Recommandé pour vous