Art & Culture

Cannes 2019 : le film "Le Jeune Ahmed" des Frères Dardenne remporte un prix

Le cinéma belge est une fois de plus mis à l’honneur. Ce samedi 25 mai 2019, la 72ème édition du Festival de Cannes s'achevait après son lot d'émotions, de scandales et, surtout, de belles histoires qui ont charmé le public. Le Jury dévoilait son palmarès ce soir au sein du Palais des Festivals. Et les réalisateurs belges Jean-Pierre et Luc Dardenne ont une nouvelle fois décroché un prix.
Reading time 3 minutes
© Stephane Cardinale/Getty Images

Les frères Dardenne sont une nouvelle fois récompensés à Cannes ! Alors que le duo a déjà décroché deux Palmes d’Or, en 1999 et 2005, pour leurs films Rosetta et L’Enfant, cette année, c’est avec Le Jeune Ahmed qu’ils ont été honorés avec le Prix de la mise en scène. "Ce film est une ode à la vie", a déclaré sur scène Luc Dardenne, aux côtés de son frère Jean-Pierre. "Alors que le populisme identitaire et les crispations religieuses montent, nous avons souhaité filmer un appel à la vie, ce qui est aussi la vocation du cinéma.

1558812465644864 1717663.jpg r 1920 1080 f jpg q x xxyxx
© Christine Plenus

Ce n’est d’ailleurs pas le seul long-métrage faisant rayonner la Belgique à avoir été récompensé. La coproduction belge Atlantique, de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop a, elle, remporté le Grand Prix, tandis que le film belge Nuestras Madres de César Díaz a remporté la Caméra d’or, qui récompense le meilleur premier film toutes sections confondues. Quant au prix le plus attendu de la soirée, la Palme d’Or, elle revient cette année au Sud-Coréen Bong Joon-ho pour Parasite.

Le palmarès complet

Palme d’Or : Parasite de Bong Joon-ho

Grand Prix : Atlantique de Mati Diop

Prix d’interprétation masculine : Antonio Banderas dans Douleur et gloire

Prix du jury : Les Misérables de Ladj Ly et Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

Prix de la mise en scène : Le jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Prix d’interprétation féminine : Emily Beecham dans Little Joe

Prix du scénario : Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

Mention spéciale du jury : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman

Caméra d’or : Nuestras madres de Cesar Diaz

Palme d’or du court métrage : La distance entre le ciel et nous de Vasilis Kekatos

Mention spéciale du court métrage : Monstruo Dios de Agustina San Martín

Articles associés

Recommandé pour vous