Mode

Ce que les divorces de stars disent de la mode féminine

Depuis Marilyn Monroe jusqu'aux mèmes sur le récent divorce de Mary-Kate Olsen, zoom sur l'histoire fascinante de la mode en plein divorce.
Reading time 10 minutes

Alors que l'on consacre généralement des heures de temps et d'efforts pour le jour du mariage, il semble que les tenues portées lors d'un divorce soient bien plus intéressantes, d'un point de vue stylistique. Non pas que la mariée ne puisse être ni charmante ni percutante, c'est après tout une industrie valant plus de 73 milliards de dollars. Mais peu de robes de mariée inspirent la mode au-delà du domaine nuptial, car elles transmettent toutes le même message d'engagement conjugal. La tenue d'une divorcée, en revanche, est bien plus excitante à disséquer. Et avec tant de ruptures de célébrités dans l'histoire et à l'horizon, comme le divorce de Kim Kardashian et Kanye West, il semble approprié de préparer un lexique de "la mode en plein divorce" pour analyser au mieux les looks à venir.

1614677668819154 kim kardashian divorce fashion
Kim Kardashian et Kanye West photographiés par Nick Knight pour L'Officiel.

Dans certains pays, avant la loi britannique sur les affaires matrimoniales de 1857, seuls les hommes extrêmement riches pouvaient demander le divorce. Avant cette loi, une fin officielle au mariage devait être accordée par une loi du Parlement. C'était incroyablement coûteux et, bien sûr, réservé aux hommes. La nouvelle règle permettait aux femmes de divorcer pour cause d'adultère, si elles pouvaient prouver l'infidélité de leur mari ainsi qu'une culpabilité supplémentaire comme l'agression, l'inceste ou le viol. Il était alors possible pour les femmes de divorcer, mais avec toutes ces conditions et l'absence de système d'aide, le divorce restait très difficile à atteindre.

Si vous êtes fan du drame historique de Netflix, The Crown, vous vous souvenez peut-être de cet ensemble de règlementations au moment où Eileen Parker cherche à divorcer de son mari absent et adultère, Mike Parker. Cela a fait beaucoup de bruit dans la série et dans la vie réelle, car M. Parker était à l'époque le secrétaire personnel du Prince Phillip, le Duc d'Edimbourg.

1614677669096023 the crown divorce fasion
À gauche : Eileen Parker interprétée par Chloe Pirrie. À droite : la vraie Eileen Parker photographiée en 1958.

Il est à noter que dans The Crown, Chloe Pirrie qui prête ses traits à Eileen, est presque exclusivement vêtue de pantalons pendant l'épisode où elle se bat pour quitter son mari. Ce choix de la part de la costumière Amy Roberts, est révélateur de l'indépendance implicite de Mme Parker. Les autres personnages féminins qui ont partagé des scènes avec l'actrice portaient tous des jupes, ce qui souligne encore plus cette décision. C'était une référence un peu lourde au fait que c'était elle qui "portait le pantalon", dans son ménage et son mariage. Une évaluation précise puisqu'elle s'occupait de leurs deux enfants, s'occupait de leur ménage et travaillait, pendant que son mari s'amusait avec d'autres femmes à Londres et à l'étranger.

En 1969, l'adoption de la loi britannique sur la réforme du divorce a donné aux femmes le droit de divorcer pour des raisons autres que la violence physique, la folie ou l'infidélité de leur conjoint. Cette nouvelle loi permettait aux couples de se séparer légalement après deux ans de séparation, ou cinq ans si une seule des parties était consentante. Elle a été reprise aux États-Unis la même année, lorsque le gouverneur Ronald Reagan a signé la loi sur le droit de la famille de 1969, faisant de la Californie le premier État américain à adopter une loi sur le divorce sans faute.

Le légendaire divorce du prince Charles et de la princesse Diana a eu lieu en vertu de ce précédent en 1992, après que les deux aient passé de nombreuses années à vivre séparément et à fréquenter d'autres personnes. Bien que leur mariage ait été très malheureux, la princesse Diana n'a jamais voulu divorcer du prince. Mais peu après leur séparation officielle, elle lui a montré ce qui lui manquerait désromais, vêtue d'une exquise robe noire courte et décolletée, surnommée la "revenge dress" par la culture populaire. 

1614677669295190 charity dinner at the serpentine gallery hyde park london britain 1994
La princesse Diana portant la "revenge dress" en juin 1994.

La robe noire moulante n'est pas devenue célèbre uniquement pour son attrait séduisant, mais aussi pour le moment où elle a été portée. Ce soir-là, en juin 1994, Diana est apparue publiquement lors d'une fête organisée par Vanity Fair, tandis qu'un documentaire sur le prince Charles était diffusé à la télévision dans tout le pays. Le documentaire avait pour but de rendre le prince Charles plus sympathique, après sa séparation d'avec Diana, la princesse du peuple, universellement aimée. Malheureusement pour le prince, le film a eu un effet négatif sur la télévision en raison d'une interview dans laquelle il était demandé à Charles s'il avait été "fidèle et honorable" envers sa femme Diana. Le prince a répondu "oui" dans un premier temps, mais a continué à dire : "jusqu'à ce que [le mariage] soit irrémédiablement brisé, nous avons tous les deux essayé." Cette confession ultra-fine a suffi pour que le public ressente à nouveau du mépris pour le prince.

Plusieurs années plus tard, en 1996, l'affaire White v. White, a établi un nouveau précédent selon lequel la répartition des biens du ménage devrait reconnaître le statut de "femme au foyer", et donc les femmes comme un contributrices égales, et répartir plus équitablement les finances entre le mari et la femme. Cette décision est intervenue peu de temps après le tristement célèbre divorce de Marylin Monroe et du joueur des Yankees Joe DiMaggio, 247 jours seulement après leur mariage. Marylin Monroe a accusé son mari de cruauté mentale et son souhait de se séparer a été exaucé, sans doute grâce à son statut de star.

1614677669530665 marylin monroe divorce fashion
Marylin Monroe à l'audience de son divorce d'avec Joe DiMaggio.

Ce que Marylin Monroe portait ce jour-là, à savoir une robe noire moulante à fermeture éclair sous un blazer glamour en satin noir associé à des perles et des gants en soie blanche, a attiré plus d'attention que l'audience elle-même. La petite robe noire de l'actrice, équipée d'un accès facile grâce à la fermeture éclair sur toute la longueur, a fait scandale à l'époque. Ce choix stylistique était conscient et a envoyé le message "célibataire et prête à rencontrer de nouvelles personnes". La robe a été mise aux enchères en 2019 avec une enchère de départ de 20 000 dollars et s'est vendue pour la somme faramineuse de 100 000 dollars.

1614677669838652 marilyn monroe dicorce fashion
À gauche : Marylin Monroe émue lors de l'audience de son divorce. À droite : sa robe vendue 100 000 $ en 2019.

Récemment, Mary-Kate Olsen, enfant star devenue business woman dans l'industrie de la mode, a revêtu une tenue de divorce pas si différente de celle de Marilyn Monroe, et a attiré un niveau d'attention similaire sur la toile. La PDG de The Row a officialisé son divorce avec le banquier français Olivier Sarkozy en janvier dernier lors d'un appel privé sur Zoom, mais des captures d'écran de l'audience ont été divulguées par des journalistes du tribunal et l'Internet s'est déchaîné. Olsen portait un élégant col roulé noir, reflétant l'esthétique élégante et épurée de sa marque de mode. Ses cheveux étaient cependant ondulés et entouraient son expression du visage, très satisfaite. Ce look, combiné à l'attitude positive de la créatrice, a été jusqu'à donner naissance à un mème en ligne. 

Alors que les confinements se succèdent et que de plus en plus de contenus sur le divorce Kardashian-West se répandent sur nos écrans, l'obsession de ce que les deux parties vont porter dans ce cas va sûrement monter en flèche. Peut-être même que Kanye se décolorera les cheveux pour l'occasion. Quel que soit le choix de l'une ou l'autre des parties, ce sera intéressant, surtout si l'on considère la façon dont la procédure de divorce et sa signification pour toute femme, de Kim Kardashian à Eileen Parker, et au-delà, ont changé au cours de (beaucoup trop) d'années.

Articles associés

Recommandé pour vous