Fashion Week

Avec Bruno Sialelli, Lanvin amorce un nouveau virage

Très attendu, le successeur d'Olivier Lapidus dévoilait ce matin sa première collection, mixte s'il vous plaît, pour Lanvin.
Reading time 1 minutes

Nouvelle année, nouveau directeur artistique, nouveau style, aussi, et donc nouvelle histoire pour la maison Lanvin. Quatre ans après le départ d'Alber Elbaz, auquel avaient succédé Bouchra Jarrar puis Olivier Lapidus, voilà que Bruno Sialelli prend les rênes de l'institution créée par Jeanne à la fin du 20e siècle. De cet héritage, le Marseillais de 31 ans ans s'est manifestement inspiré. Chez Madame et Monsieur, aucune nervure : les lignes sont fluides, soulignées par des jeux de transparence et des soieries signature. Gothique, classique, naïf, pastel ou sépia... Sialelli se donne à coeur joie dans le champ de l'imprimé foulard, comme il excelle dans l'art du "layering" - qu'il aura affuté ces deux dernières années, aux côtés de Jonathan Anderson chez Loewe. De pied en cap, chaque superposition est pensée en cohérence : tablier tartan sur body lurex, peignoir mosaïque sous manteau shearling... Sans oublier les accessoires : un chapeau de pêche, des bottes et un sac seau pour couple de rurbains avisés. De bonne augure pour la maison Lanvin, rachetée en février 2018 par le conglomérat chinois Fosun International. 

/

Articles associés

Recommandé pour vous